Rachat de prêt
La procédure de renégociation de prêt immobilier est simple. Mais elle prend environ un mois. Cette renégociation permet de faire des économies substantielles, surtout si l'emprunt initial a été fait avant 2010 et donc souscrit à un taux supérieur à 4%. Un taux plus bas vous fera faire des économies et pourra même réduire de quelques années la durée de l'emprunt mais des calculs précis méritent d'être fait au préalable. Il ne sera cependant pas avantageux de renégocier de vieux crédits, contractés avant 2003. Pour les très récents, ceux pris depuis 2012, c'est en revanche avantageux, car c'est au début de l'emprunt, lors des premières années, qu'on paie le plus d'intérêts. Le mieux est de procéder d'une part au calcul des intérêts et capitaux restant à payer à l'ancien taux grâce à un simulateur de crédit et de l'autre (avec le même outil) au calcul du coût global du nouveau prêt correspondant aux capitaux restant à rembourser. Faites vos calcul avant de contacter un organisme de crédit ou votre banquier, cela sera gage de sérieux. Evitez les organismes inconnus, préférez les banques et les organismes de renommée nationales ou internationales.

Vous voulez faire racheter votre crédit mais vous ne savez pas comment procéder ? Comment faire si votre banque refuse ? Si votre banque refuse de racheter votre prêt, vous n'aurez pas le choix. Il faudra vous adresser à un autre établissement bancaire. La démarche est longue, plus coûteuse, mais peut valoir le coup. Quand vous demandez à racheter votre prêt, vous demandez finalement à faire un nouveau prêt dans un nouvel établissement bancaire, dans le but d'obtenir un taux plus bas que celui initialement obtenu. Vous remboursez ainsi le premier prêt contracté, par anticipation, et repartez sur de nouvelles modalités. Les mensualités et la durée sont différentes. Si vous avez contracté un crédit immobilier, il devient compliqué de changer de banque, puisque la nouvelle va devoir racheter votre prêt, et cette opération n'est pas gratuite. Vous engagez des frais de dossier, des pénalités, des garanties, ... Puisque vous remboursez votre prêt initial par anticipation, vous devez payer des pénalités égales à 3 % du capital restant dû dans la limite de six mois d'intérêts et vous acquitter des frais de dossier et des frais d'hypothèque liés à la mise en place du nouveau prêt. Parfois, votre situation peut changer, entre le moment où vous avez souscrit votre premier prêt et le moment où vous voulez le faire reprendre. Vous avez du acheter une voiture, vous avez eu des enfants, autant de choses qui représentent pour vous de nouvelles charges fixes. Vous dépassez donc sûrement le seuil d'endettement maximal, fixé à 33 %. Il est clair quand dans ces conditions, il est plus difficile d'obtenir un rachat de prêt. Si vous le pouvez, et pour mettre toutes les chances de votre côté, attendez la fin de vos crédits conso par exemple pour faire le tour des banques. Prenez le temps, vous défendrez mieux votre dossier le moment venu !