Permis auto
Vous allez bientôt passer le permis de conduire mais vous ne savez pas exactement comment se passe l'examen ? Il comporte en fait deux épreuves. La première est théorique, c'est le code. Pour l'obtenir, vous devez répondre à plusieurs questions concernant la conduite. Plusieurs situations vous sont données avec à chaque fois une question correspondante, et vous devez choisir entre plusieurs propositions pour y répondre. La seconde épreuve est pratique, et pour la passer, vous devez avoir réussi la première. Il s'agit donc là de l'épreuve de conduite. Elle dure 35 minutes. Au cours de cette épreuve, vous devrez réaliser deux manoeuvres différentes dont une en marche arrière, obligatoirement. L'inspecteur vérifiera également avec vous un élément technique en relation avec la sécurité routière. L'objectif de cette épreuve est d'évaluer votre connaissance du véhicule et votre maîtrise des commandes. Vous devrez aussi prouver votre capacité à assurer votre propre sécurité et celles des autres usagers. Les résultats vous seront ensuite communiqués par courrier à votre domicile. Si vous avez échoué, vous recevrez simplement un bilan de votre prestation, si vous réussissez, vous obtenez un certificat d'examen portant la mention favorable.

Depuis le 16 septembre 2013, le nouveau permis de conduire est arrivé en France. Il est de la taille d'une carte bleue, plastifié, doté d'une puce. Pratique et sécurisé donc ! Vous aimeriez l'obtenir mais vous ne savez pas comment ? Sachez alors que le nouveau permis de conduire n'est pas délivré à tous en même temps ni dans les mêmes situations. Avant tout, ce nouveau permis est délivré aux nouveaux conducteurs, c'est-à-dire à ceux qui viennent d'obtenir leur permis de conduire. Il est ensuite délivré à ceux qui viennent d'obtenir une nouvelle catégorie de permis. Par exemple, quelqu'un qui a déjà son permis voiture (catégorie B) et qui vient d'obtenir son permis moto (catégorie A). Enfin, si et seulement si vous déclarez la perte ou le vol de votre permis. Pour les autres, nul besoin de vous déplacer en préfecture pour réclamer votre nouveau permis ! Votre « ancien » permis, rose cartonné, est encore valable jusqu'au 19 janvier 2033 ! Le nouveau permis de conduire vous sera délivré à partir de 2015. Et patience, car c'est en effet 38 millions de permis qui devront progressivement être remplacés ! Vous serez d'ailleurs informé au moment venu par votre préfecture des modalités d'échange.

Vous devez vous inscrire pour passe le permis de conduire, mais vous ne connaissez pas les prix ou vous craignez que cela vous revienne cher ? Effectivement, cela peut être le cas, d'autant qu'il faut souvent rajouter des heures au forfait de 20h qu'on trouve généralement. Par ailleurs, le forfait 20h est a priori prévu pour les personnes de 20 ans, puisqu'on estime qu'il faut autant d'heures que d'années de vies. Si vous êtes plus âgé, il vous en faudra plus … Sachez que le contrat que vous signerez avec l'auto-école devra indiquer le forfait que vous aurez choisi. Mais ça n'est pas tout, il doit également indiquer le tarif des heures supplémentaires de conduite et les conditions de résiliation. Le taux de base pour un forfait de 20h est de 1 067 €. Il inclut les frais d'inscription et la séance d'évaluation, les frais pédagogiques, la prépara-2tion ainsi que la présentation au code, mais également la séance mécanique, les 20 h de conduite et enfin, la présentation à l'examen pratique. Il faut savoir que dans la majorité des cas, ce sont les heures supplémentaires de conduite qui font augmenter le prix du permis. Et si vous échouez à l'examen de conduite, une dizaine d'heures supplémentaires seront nécessaires avant de le repasser, et un surcoût pour le second examen, de l'ordre de 90 à 190€ pour la conduite, 60 à 130€ pour le code. Enfin, il est important d'avoir connaissance des conséquences si vous échouez trois fois à l'examen … Vous risquez la radiation de votre contrat par l'auto-école, et devrez donc vous inscrire dans une autre auto-école. Cela vous en coutera entre 250 et 350 €.

Le nouveau permis de conduire, appelé aussi « permis probatoire » existe depuis 2004, mais vous vous demandez comment il fonctionne exactement ? Le nouveau permis à point n'est doté que de 6 points, contrairement à l'ancien qui en comporte 12. Ils sont retirés de la même manière et sur les mêmes constatations d'infractions que celui d'avant, sauf qu'effectivement, il dispose d'une période probatoire. En effet, dans la mesure où vous ne perdez aucun point pendant les trois premières années d'obtention de ce permis, il vous est possible de vous constituer un capital de 12 points. Plus votre comportement au volant est irréprochable, plus vous capitalisez de points. C'est une démarche pédagogique qui permet aux conducteurs de prendre conscience que le permis n'est pas un acquis. Il ne s'agit plus seulement de veiller à ne pas perdre de points, il s'agit aussi d'agir positivement pour en gagner. Si vous commettez des infractions au cours de ces trois premières années et que des points vous sont retirés, vous ne capitaliserez aucun point supplémentaire au bout de 3 ans. Par ailleurs, si vous commettez ces infractions et que tous vos points vous sont retirés au cours de la première année d'obtention du permis, cela entrainera l'annulation pure et simple de votre permis à point.

Dans le cadre du permis de conduire, la visite médicale est obligatoire si vous voulez récupérer votre permis suite à une invalidation pour perte totale de points, à une annulation ou à une suspension du permis pour une infraction au code de la route. La visite médicale doit se faire auprès d'un médecin agréé ou de la commission médicale départementale, selon la nature de l'infraction commise. Dans le cas d'une annulation ou d'une suspension de votre permis supérieure à un mois, et s'il ne s'agit pas d'une infraction liée à la consommation d'alcool ou de stupéfiants, vous devrez passer devant un médecin agréé. La visite médicale devant la commission médicale départementale est réservée à ceux qui ont commis une infraction liée à la consommation d'alcool ou de stupéfiants. Si vous devez passer une visite médicale dans le cadre de la récupération de votre permis de conduire, pensez à vous munir de l'imprimé cerfa correspondant, de votre pièce d'identité et de deux photos d'identité. La visite médicale permet au médecin ou à la commission de s'assurer que vous n'êtes pas atteint par une affection incompatible avec la remise du permis de conduire, que vous êtes en mesure de répondre à une situation de conduire et teste vos facultés sensorielles. Si la décision est favorable à l'issu de la visite médicale, vous pouvez récupérer votre permis de conduire auprès de la préfecture, ou le repasser, si elle est défavorable, vous devez alors passer un nouvel examen dans un centre de sélection psychotechnique. Vous passerez là de nouveaux tests. La visite médicale coûte 33€, à votre charge. Aucun remboursement n'est effectué. Si vous devez passer les tests psychotechniques, vous devrez verser 120€.

Vous avez commis quelques infractions au code de la route ces derniers mois, et vous ne savez plus ce qu'il vous reste sur votre permis ? Où bien encore, vous venez d'en commettre une, et vous voulez savoir si le retrait de points annoncé est effectif ? Il existe en fait plusieurs manières de savoir combien de points il vous reste sur votre permis. Vous pouvez vous rendre directement à la préfecture de votre lieu de résidence, et demander à consulter le solde de vos points. Vous devrez pour cela présenter un permis de conduire en cours de validité et une pièce d'identité. Les agents administratifs vous remettront un relevé. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez faire la demande par courrier, vous devrez alors joindre la photocopie de votre permis de conduire en cours de validité également, et de celle de votre pièce d'identité. Et si vous voulez recevoir le relevé de vos points, n'oubliez pas de joindre une enveloppe affranchie avec une demande d'avis de réception. Vous avez enfin la possibilité de faire la demande par internet, par l'intermédiaire du site Télépoints. C'est d'ailleurs la seule façon de connaître le solde de vos points par internet, l'information par simple mail n'est jamais délivrée, question de confidentialité. Le site Télépoints vous renseigne donc sur le nombre de points qu'il vous reste. Pour cela, il faut au préalable renseigner votre numéro d'identifiant et votre code confidentiel, mais attention, vous ne disposez de ces éléments que si vous possédez déjà du nouveau modèle de permis sécurisé. Le cas échéant, vous devez demander ces informations par courrier à votre préfecture. Sachez cependant que le nombre de points qui vous est retiré suite à une infraction vous est systématiquement communiqué. Vous recevez dans ce cas un courrier du ministère de l'intérieur à l'adresse qui aura été relevé au moment de l'infraction. Pour en savoir plus, consultez le site telepoints.info.

Télépoints est un site internet de service d'information, qui permet d'accéder au fichier national du permis de conduire. Grâce à télépoints, vous pouvez consulter le solde de vos points de votre permis de conduire. Mais comment bien l'utiliser ? Le site internet Télépoints.info est très simple d'utilisation, mais attention, pour consulter le solde de vos points, vous devez posséder un numéro de dossier et un code condidentiel qui figure sur le relevé intégral d'information. Le relevé intégral d'information est un document qui répertorie chronologiquement toutes les infractions au code de la route que vous avez commises, avec le jour, l'heure, le lieu, l'objet de l'infraction, l'état des poursuites et le nombre de points retirés. Il est délivré par le système national du permis de conduire. Si vous ne possédez pas ce document, vous pouvez en faire la demande directement auprès de la préfecture en présentant une pièce d'identité, ou par courrier, en prenant soin de joindre la photocopie de votre permis de conduire et de votre pièce d'identité, mais aussi une enveloppe affranchie libellée à vos noms et à votre adresse. Sachez que, si vous êtes pressés, il est préférable de vous rendre directement en préfecture, l'envoi du relevé intégral d'information par courrier prend quatre semaines environ. Une fois que vous êtes en possession de ce document, vous pouvez donc vous connecter au site de Télépoints et d'entrer votre numéro de dossier, votre code confidentiel. On vous demandera aussi de reproduire un code de sécurité. Il vous suffit ensuite de cliquer sur « envoyer la demande » pour obtenir le solde de vos points. Pour en savoir plus, consultez telepoints.info/.

Vous avez commis une infraction au code de la route, ou vous avez des soucis de santé qui altèrent votre capacité à conduire. A ce titre, vous subissez donc une suspension de permis, et vous ne savez pas comment le récupérer. Pour récupérer votre permis, vous devrez passer une visite médicale. Si la suspension résulte d'une infraction au code de la route, vous passez cette visite médicale devant un médecin agréé, mais si elle résulte d'un cas d'alcoolémie ou d'usage de stupéfiant, vous devrez la passer devant une commission médicale départementale. Cette visite médicale doit être passée avant la fin de la période de suspension. Pour savoir si une convocation est envoyée ou non, vous pouvez vous renseigner auprès de votre préfecture. Si à l'issu de cette visite médicale vous obtenez un avis favorable, vous devez vous rendre à la préfecture avec la notification de suspension et l'avis favorable. Toutefois, sachez que toute décision de justice qui intervient avant la fin de la suspension administrative se substitue obligatoirement à la décision administrative. De cette façon, une décision de justice de 12 mois de suspension de permis primera même sur une décision administrative de 6 mois.

Une suspension de permis de conduire peut être décidée pour plusieurs raisons. Cela peut être pour des raisons médicales ou à la suite d'une infraction. Elle est décidée par le préfet. La suspension de permis de conduire pour raisons médicales peut survenir après que vous ayez passé une visite médicale et que vous présentez un problème de santé, d'alcoolémie ou d'usage de stupéfiant. La suspension peut durer un an, et être renouvelée si nécessaire. Pour récupérer votre permis, vous devrez vous soumettre à une nouvelle visite médicale. Les infractions liés à la suspension de permis de conduire sont la conduite sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants, l'excès de vitesse d'au moins 40km/h au dessus de la vitesse autorisée. A la suite d'une décision préfectorale de suspension du permis de conduire, vous pouvez faire un recours auprès du ministre de l'intérieur ou du tribunal administratif. Pour récupérer votre permis de conduire, vous devrez donc passer obligatoirement une visite médicale avant la fin de la période de suspension même dans les cas d'alcoolémie ou d'usage de stupéfiants. Il est conseillé cependant de vous renseigner auprès de votre préfecture pour savoir si une convocation est envoyée ou vous devez prendre vous-même un rendez-vous auprès de la commission médicale départementale. Enfin, pour récupérer votre permis de conduire, vous devez vous rendre à la préfecture munie de la notification de suspension et de l'avis favorable de la commission médicale.

Le permis probatoire est un permis de conduire à points, qui augmentent sur les deux ou trois premières années de conduite, à condition de ne pas commettre d'infraction. Il est destiné à tous ceux qui obtiennent pour la première fois leur permis de conduire, toute catégorie confondue, et aux conducteurs se sont vu annuler leur permis par le juge à la suite d'infractions et qui repasse le permis de conduire. Lorsque vous obtenez votre permis de conduire, probatoire donc, il n'est doté que de 6 points et passe à 12 points au bout de trois ans, si vous n'avez commis aucune infraction. Pour ceux qui ont fait la conduite accompagnée, la période probatoire n'est que de 2 ans, si aucune infraction n'est commise, les 12 points seront donc acquis au bout de 2 ans. Si vous commettez une infraction qui entraine le retrait d'un point, vous serez informé officiellement de ce retrait par courrier simple. Au bout des six mois suivants, si aucune infraction n'est de nouveau commise, vous récupérez ce point. C'est lorsqu'il vous reste 4 points ou moins que vous devez suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour récupérer vos points.

Le permis probatoire est un permis à points, délivré à toute personne qui obtient le permis pour la première fois ou qui obtient un nouveau permis suite à la perte du précédent. Au départ, il est doté de 6 points, mais peut cumuler 12 points à la fin de la période probatoire, si aucune infraction n'a été commise. En effet, la période probatoire généralement dure 3 ans, mais elle n'est que de 2 ans pour les personnes qui ont suivi la conduite accompagnée. Pendant cette période de 2 ou 3 ans, selon votre situation, votre permis est majoré de plusieurs points chaque année si vous ne commettez aucune infraction qui ait engendrée le retrait de points. Par exemple, avec 6 points sur le permis probatoire à son obtention, si aucun point ne vous est retiré, vous gagnez 2 points supplémentaires au cours de la première année, 2 autres la deuxième année, et encore 2 la 3ème année. Vous cumulez donc 12 points en fin de période probatoire. Pour ceux dont la période n'est que de 2 ans, vous cumulez 3 points supplémentaires la première année et les 3 derniers la deuxième année. A la fin de la période probatoire, vous cumulez donc 12 points si vous n'avez reçu aucune sanction. Si au cours de ces trois années des points vous sont retirés, vous pouvez suivre des stages de sensibilisation à la sécurité routière et récupérer des points, mais attention, à l'issu de ce stage, vous ne pouvez pas obtenir plus de points que ceux que vous aviez avant l'infraction. Aussi, sachez que si les 6 points initiaux vous sont retirés en une seule fois suite à une infraction au cours de la première année probatoire, cela entrainera l'invalidité de votre permis pour solde de points nul. Vous ne pourrez pas passer de stage, et vous ne pourrez pas conduire pendant 6 mois. A la fin de la période probatoire, vous n'avez aucune démarche à effectuer, que vous ayez perdu des points ou non. Si vous n'avez perdu aucun point, votre capital est de 12 points, si vous en avez perdu, vous pouvez les récupérer soit en suivant volontairement un stage de sensibilisation tous les ans, soit en attendant 3 années après le dernier retrait de points au cours desquelles vous ne devrez commettre aucune infraction.

Vous avez commis une infraction au code de la route ou vous voulez par exemple contester une sanction ? Pour cela, vous devez avoir recours à un bon avocat spécialisé en permis de conduire. Pour trouver un bon avocat spécialisé en permis de conduire, vous pouvez faire une recherche sur internet, en prenant soin de préciser votre département de résidence par exemple. Vous pourrez consulter le site d'annuaire des Pages Jaunes, pagesjaunes.fr/, mais d'autres tels que choisir-son-avocat.com/annuaire/criteres.php. Sur ce dernier, il vous suffit de renseigner votre localité et la spécialité que vous recherchez. Au cours de votre recherche sur internet, vous trouverez également des sites d'avocats réputés qui font du permis de conduire leur spécialité, comme sur maitre-de-caumont.fr/wp/ ou encore benezra.fr/. Les procédures judiciaires sont souvent complexes, seul, vous peineriez à assurer votre défense. C'est pourquoi il est bienvenu de faire appel aux services d'un avocat spécialisé en permis de conduire. Cette démarche peut par exemple vous permettre de prouver que vous n'avez pas été interpellé dans les règles du droit, l'avocat devra alors prouver les vices de procédure. Si vous commettez un délit, il pourra aussi vous permettre d'obtenir une condamnation juste et mesurée.

Le nouveau permis de conduire est déjà en circulation en France, mais vous ne savez pas comment l'obtenir et vous vous demandez s'il faut changer votre permis de conduire ? Vous ne connaissez pas non plus les démarches à effectuer ? Les nouveaux permis de conduire, au format d'une carte de crédit, plastifiés et dotés d'une puce, ne seront pas remplacés avant 2015. Pour le moment, seuls les nouveaux conducteurs, c'est-à-dire ceux qui viennent d'obtenir leur permis de conduire, ceux qui viennent de passer une nouvelle catégorie de permis (moto, poid lourd, …) ou ceux qui ont déclaré la perte ou le vol de leur permis disposent de ce nouveau permis de conduire. Pour les autres, l'échange commencera à se faire à partir de 2015 et c'est la préfecture qui indiquera les modalités pour ce faire, au moment venu. Sachez qu'en attendant, votre permis de conduire, rose cartonné à trois volets, est valable jusqu'au 19 janvier 2033. Quand vous serez averti du remplacement de votre permis de conduire, vous n'aurez pas besoin de vous déplacer pour retirer votre nouveau permis. Ils seront envoyés directement à votre domicile par voie postale, après production par l'imprimerie nationale.

Depuis 2013, le nouveau permis de conduire a fait son apparition. Il est plus petit, plastifié, et commun à tous les pays européens. Pratique et esthétique, vous aimeriez l'obtenir et changer votre permis de conduire avec le nouveau ? Mais comment ? Pour cela, la bonne nouvelle est que vous n'avez aucune démarche à effectuer. Pour commencer, il faut savoir que le changement entre votre permis actuel et le nouveau permis se fait progressivement. C'est en 2015 que les premiers changements ont eu lieu, et ils s'étendront probablement jusqu'à 2033. Ensuite, inutile de vous déplacer et de vous rendre en préfecture ! Chacun le reçoit par courrier à domicile quand le jour est venu. Et avec ce nouveau permis, vous recevrez également un code qui vous permettra de consulter sur internet le solde de vos points. Chacun son tour donc ! Sachez cependant que ce nouveau permis est remis aux conducteurs qui viennent d'obtenir le permis. De la même façon, si vous venez d'obtenir une nouvelle catégorie de permis, vous obtiendrez ce nouveau permis. Ce n'est pas votre ancien permis qui sera mis à jour, mais le nouveau qui sera créé pour l'occasion, indiquant donc toutes les informations qui doivent y figurer. Ce système vous préserve donc de démarches administratives parfois longues et fastidieuses. Vous n'avez rien à faire, mis à part de prendre votre mal patience si toutefois vous étiez pressé de le découvrir, car c'est au total 38 millions de permis qui doivent être changés sur tout le territoire.

Vous pouvez obtenir un duplicata de votre permis de conduire si vous avez perdu ou détérioré votre permis de conduire, ou si on vous l'a volé. Si vous souhaitez obtenir rapidement un duplicata de votre permis de conduire, il est préférable de vous rendre directement au guiche de la sous-préfecture de votre lieu de domicile, avec le dossier de demande complet. S'il s'agit d'une perte ou d'un vol de permis de conduire, vous devez fournir les formulaires de déclaration complétés et signés, votre pièce d'identité et un justificatif de domicile ainsi qu'une copie de chacun de ces documents, 2 photos d'identité et un timbre fiscal de 25€ et le montant de la taxe régionale si vous la devez. Sachez que s'il s'agit d'une perte de votre permis de conduire, vous devez faire votre demande de duplicata para-14llèlement à la déclaration de perte, à l'inverse, s'il s'agit d'un vol, la déclaration de vol doit être faite avant le demande de duplicata. Si vous souhaitez un duplicata de votre permis de conduire parce que le permis actuel est détérioré, vous devrez fournir les mêmes formulaires et les mêmes documents administratifs, et le permis de conduire détérioré. Seul le timbre fiscal n'est pas demandé. La demande de duplicata pour détérioration est donc gratuite.

Le permis de conduire international est un document complémentaire au permis de conduire national. Il ne le remplace pas, il est donc indispensable d'avoir toujours sur soi son permis français. Le permis national est valable en France et dans les pays européens tels que l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Islande, l'Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède, le permis international est valable dans les autres pays. Cependant, certains pays d'Amérique du Nord ont des dispositions souples et tolèrent l'absence de permis international. C'est le cas des Etats-Unis et du Canada. Le permis national quant à lui est donc reconnu dans de nombreux autres pays. Pour vous en assurer, vous pouvez consulter la liste des pays sur le site france-expatries.com/. Pour l'obtenir, vous devez vous rendre à la préfecture de votre lieu de résidence, muni du formulaire de demande rempli et signé, de deux photos d'identité, d'une pièce d'identité, de votre permis de conduire national et d'un justificatif de domicile. Le permis de conduire international comporte alors les mêmes éléments que votre permis national, avec les mêmes catégories de permis dont vous disposez.

Vous vous demandez le type de véhicule que permet de conduire le permis a2, et les conditions requises pour y accéder ? Le permis a2 est une catégorie qui permet de conduire une moto dont la puissance n'excède pas 35 kw, ou alors, un véhicule 3 roues d'une puissance de 15kw maximum. Pour passer ce permis, vous devez avoir 18 ans au moins. Si vous ne possédez aucun autre permis au moment de passer celui-là, vous devez avoir suivi le recensement citoyen, et si vous avez un handicap moteur ou une maladie invalidante, vous devez justifier d'une visite médicale que vous aurez passée devant un médecin agréé. Le permis a2 vous permet donc de conduire une petite moto, pour cela, vous devrez satisfaire à une épreuve pratique, et à une épreuve théorique si vous ne possédez pas déjà une autre catégorie de permis depuis moins de 5 ans. Pour l'épreuve pratique, sachez que vous devez être équipé d'un casque, de gants, d'un blouson à manches longues, d'un pantalon et de bottes. Par ailleurs, vous devez être accompagné d'une personne qui possède déjà le permis de la catégorie a2, qui assistera au déroulement des épreuves et qui tiendra le rôle de passager lors de l'épreuve de maîtrise.

Vous avez perdu votre permis de conduire, et vous voulez obtenir facilement son renouvellement, mais vous ne savez pas comment faire ? Si vous avez perdu votre permis de conduire, vous devez faire votre demande de renouvellement en même temps que votre déclaration de perte. Vous devez pour cela vous rapprocher de la sous-préfecture de votre lieu de domicile. Pour remettre votre dossier de demande de renouvellement, vous devez vous présenter personnellement au guichet de votre sous-préfecture. Les demandes par courrier ou par procuration ne sont plus valables. Afin d'optimiser votre demande de renouvellement, veillez à présenter un dossier complet contenant les formulaires cerfa correspondant remplis et signés, l'original de votre pièce d'identité ainsi qu'une copie, un original d'un justificatif de domicile et une copie, deux photos d'identité conformes aux normes, un timbre fiscal de 25€ et le montant de la taxe régionale si vous la devez. Vous pouvez obtenir les formulaires nécessaires, ainsi que ceux permettant la déclaration de perte, auprès de certaines préfectures ou sous-préfecture, ou même sur leur site internet. En attendant votre nouveau permis de conduire, vous pouvez conduire sur le territoire français en possession du récépissé qui vous a été délivré par la sous-préfecture. Il est valable 2 mois. Vous recevez ensuite votre permis renouvelé directement à votre domicile.

Vous voulez passer votre permis, vous l'avez passé et vous n'avez toujours pas eu les résultats, vous avez commis un excès de vitesse, ou subissez une suspension de permis, et vous cherchez des réponses à vos questions. Pour cela, vous voulez passer par un forum, mais vous ne savez pas comment trouver rapidement des réponses. Les forums de permis de conduire comportent toutes sortes de sujets, relatifs à l'obtention du permis, à la perte de points, à l'examen du permis ou même aux contestations d'infraction, … Vous pouvez facilement trouver le sujet qui vous concerne, mais si toutefois vous ne trouviez pas précisément celui qui correspond le mieux à votre situation, vous pouvez poster vous-même un nouveau sujet et trouver ainsi plus rapidement des réponses. Les réponses postées sur les forums sont formulées par les internautes, selon leurs connaissances. Pour trouver des réponses, cela peut être très utile, le partage d'expériences est en effet souvent bénéfique et intéressant. Par ailleurs, vous pouvez même discuter en rétorquant aux réponses que vous trouverez, et entamer un véritable échange sur les forums. Toutefois, il convient peut-être de signaler que selon les sujets, il est parfois préférable de vérifier auprès de sites plus officiels, comme pour la suspension de permis par exemple. Le thème du permis de conduire sur les forums ne permet pas les mêmes libertés que pour d'autres thèmes plus « légers ». Pour trouver rapidement des réponses à vos questions sur le permis de conduire, vous pouvez consulter forum-auto.com/automobile-pratique/permis-conduire/debut.htm.