E-marketing
Le eMarkting ou cyberMarketing reste avant toute chose du marketing. Il s'agit donc de ne pas oublier qu'il s'agit toujours d'une rencontre entre un client ou une marque. Les stratégies classiques du marketing (notamment le 4P/4C) s'adaptent à merveille à l'internet et à la mobilité. La seule nuance, et elle est de taille consiste dans l'aspect ascendant de ces canaux de vente. Quand un voyageur du métro ou un lecteur de magazine reçoit une campagne 4x3 ou presse, il est passif. Et il n'est pas clairement ciblé. Par contre, lorsqu'un utilisateur envoie à un moteur de recherche une requête, ou lorsqu'il consulte sa page facebook, il est acteur, et sa requête ou son profil renseigne clairement sur qui il est, qu'est ce qu'il cherche, et bien plus important : qu'est ce qu'il désire. Une campagne d'eMarketing réussie est donc une campagne qui utilise tous les éléments virtuels et numériques pour mieux identifier un client, son désir derrière l'apparent besoin, et lui proposer parmi les produits et services celui qui lui ira le mieux et surtout de la façon qui lui ira le mieux. Cette puissance de vente a un coût. Bien souvent, ce sera l'analyse des données et l'extraction d'un profil qui demanderont des moyens techniques (et humains pour l'architecture statistique) importants. Pour de grosses campagnes, la location de big data ou big clouding sera nécessaire.

Concrètement, le télémarketing est de la vente par téléphone. Mais cela va bien au-delà de l'appel téléphonique, puisqu'il permet une relation directe avec les clients ou les partenaires. Le télémarketing consiste à communiquer un message précis à une cible bien définie, l'objectif final étant de développer l'intérêt des clients pour les produits ou les services de l'entreprise. Le télémarketing peut se faire soit en appel entrant, soit en appel sortant. Une campagne de télémarketing entrant correspond donc aux appels reçus. Ils résultent de l'activité marketing faite en amont. La réussite d'une bonne gestion des appels entrants dépend de la qualité des téléacteurs et du temps de réponse. A l'inverse, le télémarketing sortant correspond à la prospection téléphonique faite par les téléacteurs. Si elle est parfois jugée dérangeante, cette méthode est l'une des approches les plus efficaces pour aborder les clients potentiels.Le télémarketing consiste ensuite à tirer le meilleur parti de cette démarche, dans le but de développer ou de renforcer les marchés nationaux ou même internationaux de l'entreprise.