Investir sur un livret
Le livret A est un compte d'épargne rémunéré. Les fonds sont disponibles à tout moment et les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Tous les établissements bancaires peuvent le proposer. Toute personne majeure ou mineure peut bénéficier du livret A, mais une même personne ne peut être en revanche titulaire que d'un seul livret A. A l'ouverture de votre livret A, l'établissement bancaire saisi de la demande d'ouverture doit vous indiquer l'interdiction de disposer de plusieurs livrets A et les vérifications effectuées en ce sens auprès de l'administration fiscale. L'ouverture d'un livret A fait l'objet d'un contrat écrit conclu entre vous et l'établissement bancaire. Il précise notamment les opérations autorisées par l'établissement tels que virement, versement, et retrait. Le livret A fonctionne comme un compte d'épargne ordinaire. Vous recevez des relevés de compte mais vous ne recevez ni chéquier, ni carte de paiement. Vous pouvez en revanche recevoir une carte de retrait, mais vous ne pouvez l'utiliser qu'aux distributeurs de du réseau de la banque concernée. À partir de 16 ans, vous pouvez retirer les sommes figurant sur votre livret A, sauf si votre représentant légal s'y oppose. Vous pouvez retirer ou déposer 10 € minimum et vous ne pouvez pas effectuer un versement qui porterait le montant inscrit sur le livret au-delà de 22 950 €. Le taux d'intérêt annuel est de 1 % et les intérêts sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois. Les sommes que vous déposez produisent des intérêts si elles sont placées par quinzaines entières et les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital le 31 décembre de chaque année. Les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Vous avez la possibilité de cumuler un livret A avec d'autres comptes sur livret comme le livret de développement durable par exemple. Pour clôturer votre livret A, il suffit d'envoyer une lettre à votre banque ou ou de vous déplacer auprès d'elle en indiquant les références de votre livret A et le numéro de compte où doivent être déposées les sommes restant sur le livret. Les intérêts sur la période courue depuis le début de l'année sont crédités au jour de clôture du compte si vous clôturez votre livet en cours d'année.

Le livret d'épargne populaire, appelé aussi LEP, est un livret défiscalisé. Il est destiné aux personnes qui possèdent de bas revenus. Ce livret présente un taux de rémunération avantageux par rapport à d'autres livrets d'épargne défiscalisés. Pour en bénéficier, il faut être exonéré d'impôt ou redevable d'un impôt faible, inférieur à un montant réévalué chaque année. Un seul livret par contribuable est autorisé, et deux par foyer. Il est en revanche possible de le cumuler à d'autres livrets.

Le livret B, appelé aussi livret bancaire, est un compte d'épargne rémunérée. Il est accessible à tous et le plafond de dépôt est fixé librement par l'établissement. Même les mineurs peuvent accéder à ce livret mais sous condition de fournir une autorisation parentale. Les versements restent libres et les fonds sont disponibles à tout moment. Le taux d'intérêt peut varier d'une enseigne à l'autre. Les intérêts sont calculés par quinzaine, sont cumulés sur l'année et sont fiscalisés.

Vous avez entendu parler du livret de développement durable mais vous ne savez pas de quoi il s'agit exactement ? Vous voudriez savoir qui peuvent en être les bénéficiaires, comment en ouvrir un ou même connaître la fiscalité qui s'y rapporte. Le livret de développement durable est un produit d'épargne rémunéré. Les fonds sont disponibles à tout moment et tous les établissements bancaires peuvent le proposer. Si vous voulez ouvrir un livret de développement durable, qu'on appelle plus communément LDD, vous devez être majeur et avoir votre domicile fiscal en France. Vous ne pouvez détenir qu'un seul livret. Pour ouvrir un livret de développement durable, vous devez signer une convention avec l'établissement bancaire dans laquelle vous déclarez sur l'honneur avoir la qualité de contribuable ayant son domicile fiscal en France, et ne détenir aucun autre LDD dans quelque établissement que ce soit. On vous demandera un versement initial minimum, généralement de 15 €. Vous ne pouvez pas faire un versement supérieur à 12 000 €. Les retraits et les versements sont libres, et l'établissement bancaire peut même vous remettre une carte de retrait que vous ne pouvez utiliser qu'aux distributeurs de son réseau. Le taux d'intérêt annuel du livret de développement durable est de 1 %. Les intérêts sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois et les sommes déposées produisent des intérêts si elles sont placées par quinzaines entières. Enfin, le 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital, l'ajout des intérêts au 31 décembre pouvant porter la valeur du livret au-delà de 12 000 €. Par ailleurs, les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Si vous voulez clôturer votre livret de développement durable, vous pouvez le faire par lettre simple ou directement auprès de votre banque en précisant les références du livret et le numéro de compte où doivent être déposées les sommes restant sur le livret. Si la clôture à lieu en cours d'année, les intérêts sur la période courue depuis le début de l'année sont crédités au jour de clôture.

Pour choisir un super livret, il est préférable de faire d'abord une simulation. C'est le meilleur moyen de comparer le rendement d'un livret à un autre, en fonction bien évidemment du montant à épargner, du taux, de l'offre de bienvenue et de la durée prévue de l'investissement. Ensuite, veillez à ce qu'il soit gratuit. Car tous les supers livrets le sont … Vous demander des frais de gestion serait tout simplement vous vendre autre chose qu'un super livret. Pour finir, faites attention aux offres qui vous sont faites et lisez bien ce qu'on vous propose. Les plus rentables des livrets le sont souvent que pour de courtes périodes. Qu'à cela ne tienne ne passez pas à coté ! Quitte à en ouvrir dans plusieurs banques au gré des meilleures conditions et à transférer les fonds selon les opportunités. Méfiez-vous par contre des offres sur les publicités de l'internet. Faites plutôt confiance aux grandes banques internationales ou nationales. Leur notoriété reste un gage de sérieux en terme d'investissement.