Investir en bourse
Tout le monde a déjà entendu parler de la bourse, mais dans le fond, vous ne savez pas exactement ce que c'est ni à quoi elle sert. Concrètement, la bourse est un marché financier. C'est le lieu où l'on échange des titres de sociétés. C'est l'endroit où les entreprises font appel public à l'épargne, pour vendre leurs titres et ainsi se financer sans passer par l'emprunt bancaire. Ces financements leur permettent d'investir et de croître. Si les entreprises sont très présentes en bourse, elle n'est cependant pas destinée qu'aux professionnels. Les particuliers et investisseurs occasionnels achètent et échangent également des titres de sociétés. La bourse est un lieu informatisé, qui permet non seulement ces échanges de titres mais aussi une évaluation de ces derniers, en permanence, et en fonction de l'offre et de la demande. Si vous avez déjà entendu parler de la bourse, vous avez aussi entendu parler du CAC40. Le CAC40 n'est pas un titre financier mais un indice phare de la bourse de Paris. C'est une référence, nommée aussi « benchmark ». Il regroupe les 40 plus grosses capitalisations boursières que sont les entreprises françaises de dimension internationale commet EDF, Total, la Société Générale, … Il est représentatif de l'économie française et des actions cotées à la bourse de Paris.

Vous voulez investir en bourse mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pour investir en bourse, vous devez vous demander quel mode de gestion vous voulez utiliser. Il faut aussi déterminer la durée sur laquelle vous souhaitez investir vos fonds. Pour commencer, vous devez nécessairement procéder à l'ouverture d'un compte-titres qui vous permettra d'y inscrire les actions, les parts de FCP ou les actions de SICAV, … C'est en effet à travers un compte-titre que s'effectue toute transaction en bourse. Pour cela, vous pouvez vous adresser à une banque ou à une société de gestion, ainsi qu'à tout autre établissement financier habilité. Cependant, vous pouvez aussi choisir d'ouvrir un PEA. Ce dernier présente par ailleurs des avantages fiscaux. Vous devez donc ensuite choisir un mode de gestion. Trois s'offrent à vous, à savoir la gestion directe, la gestion assistée ou la gestion déléguée. Pour la première, en tant qu'investisseur, vous gérez seul votre portefeuille. Dans le deuxième cas, vous gérez seul également mais vous êtes conseillé par un professionnel. Enfin, la dernière possibilité vous permet de confier votre argent à un professionnel. Selon les objectifs définis, il investit dans des fonds. Pour permettre cette délégation, vous devez signer un mandat de gestion qui prévoit les objectifs fixés et les opérations autorisées. L'autonomie, le mode de rémunération et de résiliation composent également ce mandat de gestion. La durée d'investissement que vous devez fixer détermine ensuite la composition du portefeuille. Il est préférable de privilégier les placements obligataires et les fonds monétaires si vous voulez investir sur du court terme, en revanche, les actions et les fonds risqués sont plus adaptés si vous voulez investir sur du long terme. Pensez à tenir compte aussi de votre capacité à tolérer le risque encouru, cela vous aidera également à déterminer la durée d'investissement. Vous l'orienterez effectivement dans un optique de prudence ou de dynamisme. Sachez qu'il est prudent de diversifier votre portefeuille, quelle que soit l'orientation choisie, en investissant par exemple sur des classes d'actifs différentes, sur des titres appartenant à des zones géographiques différentes ou dans des secteur économiques différents.