Maison de retraite
Un de vos parents, un proche, ou vous même avez besoin d'une place en maison de retraite, et vous ne savez pas comment procéder pour en trouver une. Avec le nombre de places limitées, le coût et les démarches à effectuer, c'est souvent le parcours du combattant. Avant toute chose, il convient de faire le tour des institutions pour savoir si les prestations proposées vous conviennent, et si les prix correspondent à vos moyens. Ensuite, il faut généralement retirer un dossier directement auprès des institutions de votre choix. Dans certains départements, vous trouverez un seul et unique formulaire valable dans n'importe quelle institutions, qu'il vous suffira de remplir en autant d'exemplaire que d'institutions sollicités, dans d'autres, les demandes sont centralisées et vous êtes orientés dans les institutions en fonction des places disponibles. Mais quoiqu'il arrive, vous aurez souvent à renseigner les mêmes informations, relatifs à l'état civil, à la situation familiale, au régime d'assurance maladie, … Un volet médical doit aussi être rempli par le médecin traitant. Ces démarches sont assez simples, mais la plupart du temps longues et fastidieuses. Si vous êtes une personnes seule ou si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez être épaulé par les équipes médicaux-sociales qui interviennent dans les "CLIC". Ce sont des centres spécialisés, dans lesquels les professionnels sont à même de régler les problèmes liés à la vieillesse et à la dépendance. Ils peuvent vous orienter dans vos démarches. N'hésitez pas non plus à solliciter l'aide des services sociaux des caisses de retraite ou les assistants sociaux hospitaliers. Une fois que vous aurez transmis vos dossiers dans les maisons de retraite, ils seront traités par les médecins coordonateurs des établissements, qui, avec les directeurs, prendront la décision de l'admission.

Vous avez déjà consulté les prospectus sur papier glacé, le livret d'accueil, et vous n'arrivez toujours pas à choisir la maison de retraite qui vous convient, vous, ou vos proches ? Pour commencer, demandez à visiter la maison de retraite, en semaine ou le week-end, et n'hésitez pas à vous faire accompagner par un(e) ami(e) étranger(e) à la situation. Il ne sera pas perturbé par l'aspect émotionnel de la visite et notera froidement des événements ou des situations qui vous auront pu vous échapper. Renseignez-vous aussi sur la réputation du directeur de l'établissement. Il est obligatoire pour les directeurs d'établissements médicalisés de suivre une formation, mais attention, le fait qu'il soit diplômé ne signifie pas forcément qu'il soit compétent ! Il est préférable que le directeur soit motivé et compétent dans son management. Faites attention aussi à l'architecture et aux adaptations aux handicaps. Le hall d'entrée par exemple est trop souvent triste, pas accueillant. Il est bienvenu que la maison de retraite dispose d'un jardin privatif, qui permet aux personnes à mobilité réduite de garder un lien avec le monde extérieur. De petits salons intimes sont aussi les bienvenues pour favoriser les visites et maintenir les liens familiaux. Ils permettent aussi, en général, d'organiser des animations. Renseignez-vous aussi sur l'existence de sonnette, de télé-alarme, demandez comment ils fonctionnent. Sachez enfin qu'il existe des normes qualité comme AFNOR (norme NF), Qualicert, et le Label Humanitude. Veillez à ce que l'établissement est une certification, elle représente un gage d'engagement dans une démarche qualité.

Vous avez le projet d'ouvrir une maison de retraite, et vous voudriez savoir comment procéder. Avant toute chose, il est bien d'avoir conscience qu'il s'agit d'un projet ambitieux, long, semé d'obstacles administratifs la plupart du temps. Concrètement, il faut d'abord contacter certains organismes spécialisés que sont la DDASS et le Conseil Général. Ils vous apporteront les informations nécessaires et le dossier à constituer. Vous devrez aussi trouver un terrain qui pourra accueillir la maison de retraite. Le dossier devra comporter les éléments de financement de votre projet, dont le crédit professionnel. Vous devez ensuite soumettre votre dossier aux organismes de tutelle qui vous donneront ou non leur autorisation. C'est ensuite le conseil général de votre département et la DDASS qui devront se prononcer. Réunis en comité, ils doivent analyser votre dossier de demande de création de maison de retraite. Un arrêté d'autorisation suivra à un avis favorable, mais attention, vous devrez déjà être propriétaire du terrain de votre future maison de retraite ou sur le point de le devenir. Les travaux pourront et devront ensuite démarrer, car vous disposez de trois ans à compter de l'autorisation pour commencer la construction de la maison de retraite. Une fois la construction achevée, le temps de l'ouverture sera venu, mais sachez qu'elle répond également à des formalités administratives en lien une fois encore avec la DDASS et le Conseil général. Il s'agit là de visites de conformité et de sécurité. Par ailleurs, sachez enfin que si vous souhaitez devenir directeur de votre maison de retraite, vous devez avoir les qualifications requises. Elles sont obligatoires et s'obtiennent par le biais d'une formation spécifique.