Ecole
Vous vous orientez vers une école de commerce, mais parmi toutes celles qui existent, vous ne savez pas comment faire votre choix ? Tout d'abord, demandez vous si vous voulez y accéder après une prépa ou directement après le baccalauréat. Sachez qu'avec une prépa vous vous engagez dans deux années de formation à un rythme particulièrement soutenu, mais qu'elles sont le sésame pour intégrer les meilleures écoles de commerce. Si vous pensez que ça n'est pas fait pour vous, rassurez-vous, de nombreuses écoles sont accessibles directement après le bac et les formations sont également de très bonne qualité. Renseignez-vous ensuite sur les labels d'école de commerce qui peuvent bénéficier de différents niveaux de reconnaissance. Rien n'implique l'absence de qualité mais les labels peuvent représenter des gages de sérieux et de qualité. Les débouchés des écoles de commerce sont variés, cependant ils ne mènent pas tous aux mêmes métiers. Il convient donc de bien se renseigner non seulement sur les spécialités de l'école de commerce mais aussi sur les principaux secteurs d'activité qu'il est possible d'intégrer par la suite. Vous pouvez aussi vous renseigner sur la notoriété des écoles de commerce, car si le contenu de votre formation comptera auprès des recruteurs, ils s'inquiéteront tout autant de la notoriété de l'école de laquelle vous sortez.

L'école des Compagnons du Devoir est le premier centre de formation en France. Son histoire remonte au Moyen-âge. Plusieurs organisations différentes se cachent derrière le terme des "Compagnons du devoir", la plus connue étant celle qui accueille le plus de jeunes. Il s'agit de l'Association ouvrière des compagnons du devoir du tour de France (AOCDTF) qui a été créée en 1941 et qui est aujourd'hui reconnue d'utilité publique par l'État. 10.000 jeunes dont 6.000 apprentis y sont formés chaque année. L'école des Compagnons du Devoir forment à plus de 30 métiers tels que ceux liés au métal, par exemple, carrossier, constructeur, chaudronnier, électricien, forgeron, mécanicien constructeur ou maréchal-ferrant, aux métiers du cuir et des matériaux souples comme maroquinier, cordonnier-bottier ou sellier-garnisseur. Les métiers du bois tels qu'ébéniste, menuisier ou charpentier sont également accessible à l'école des Compagnons du Devoir, mais aussi les métiers du bâtiment comme couvreur, maçon, peintre, tailleur de pierre ou jardinier-paysagiste, enfin, les métiers d'arts comme tapissier ou solier, et les métiers de l'alimentation tels que boulanger ou pâtissier. Les filles comme les garçons à partir de 15 ans sont accueillis à l'école des Compagnons de Devoir. Ils peuvent préparer le CAP, le bac professionnel mais aussi le brevet de maitrise, et depuis deux ans, vous pouvez également suivre une licence professionnelle ouverte à tous les bacheliers généraux, technologiques et professionnels.