Recouvrement
Pour réclamer à son débiteur le paiement d'une somme qui lui est due, un créancier peut s'adresse à un tiers, qu'il soit un particulier ou une société chargée du recouvrement. L'avantage de cette démarche est de ne pas avoir recours à la justice. Cela se passe bien entendu sous certaines conditions. Si vous êtes sollicité par un créancier, vous devez être couvert par une assurance professionnelle, et être titulaire d'un compte dans un établissement de crédit agréé. Une convention écrite entre vous-même et le créancier doit être conclue pour pouvoir procéder au recouvrement des créances. Elle doit indiquer le fondement de la créance, le montant des sommes dues, les conditions de détermination de la rémunération à la charge du créancier et celles de recouvrement des fonds encaissés pour le compte du créancier. Une lettre contenant votre nom, votre adresse ou votre siège social, et le fait que vous exercez une activité de recouvrement amiable, le nom, l'adresse ou le siège social du créancier, le fondement et le montant des sommes dues, l'indication d'avoir à payer la somme due et les façons de s'acquitter de cette dette et les frais de recouvrement entrepris sont à la charge du créancier. Pour tout paiement effectué dans le cadre du recouvrement de la dette, vous devez remettre au débiteur une quittance et en informer le créancier, et vous avez un délai d'un mois à compter de l'encaissement pour reverser les fonds reçus au créancier.

Un cabinet de recouvrement est une société qui se charge à votre place d'obtenir un paiement qui ne vient pas. Il peut aussi gérer des échéanciers. Ce paiement, appelé aussi créance, est une dette engendrée par un particulier ou une entreprise. Le cabinet de recouvrement intervient quand la date limite de paiement est arrivée à échéance et que vous n'avez toujours pas reçu le paiement correspond. Avant cette date, c'est-à-dire entre la réalisation d'une prestation et la date buttoir de paiement, il n'a pas lieu d'intervenir. Le paiement non reçu devient un impayé, c'est là qu'intervient la question du recouvrement, qui peut être amiable ou contentieux. Le cabinet de recouvrement peut donc gérer la relation avec le débiteur, les relances, les encaissements, les échéanciers... Toutefois, le débiteur à la possibilité d'opérer son règlement directement auprès de son créancier. Un recouvrement limité Sachez cependant que le recouvrement amiable est limité, même lorsqu'il est engagé par un professionnel. Cette action est amiable et se fonde donc sur un accord avec le débiteur. Par ailleurs, le recours à un cabinet de recouvrement ne peut pas toujours aboutir à un paiement. Le créancier n'a donc aucune garantie de voir aboutir sa démarche, mais les frais engagés restent à sa charge.