Affacturage
L'affacturage, de l'anglais « factoring », est une solution financière pour les entreprises. Il leur permet de bénéficier de financements au même titre que les crédits bancaires classiques, ou de compléter ceux-ci. L'affacturage s'appuie sur le transfert des créances clients à un établissement spécialisé, appelé « factor ». Cette solution permet à l'entreprise de faire face à ses besoins de trésorerie mais aussi d'être accompagnée dans toutes ses phases de développement. L'affacturage comprend donc, le recouvrement, la gestion des règlements et la garantie des clients. Il représente une solution qui s'adresse à toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d'activité. De plus, l'externalisation de la gestion du poste clients permet à l'entreprise une meilleure concentration sur le coeur de métier, une amélioration de la qualité des services proposés et de meilleures réponses aux objectifs commerciaux. L'entreprise gagne également en efficacité, et les coûts de gestion, ou de production, se stabilisent.

Vous envisagez de faire appel à l'affacturage pour votre entreprise, mais vous vous demandez ce que cela peut vous couter ? Oui, l'affacturage a un coût. Cependant, il ne faut pas oublier qu'il est là pour répondre une offre de service plus développé que si vous passiez par des financements bancaires classiques. Les services connexes tels que la garantie et la gestion du poste clients peuvent par ailleurs s'avérer très rentables pour vous. Vous n'aurez pas en effet à en assumer le coût en interne. Pour les les prestations de gestion des comptes clients comme le recouvrement des créances, la relance des factures ou la garantie des clients, l'affacturage revient entre 0.1 % et 2 % du chiffre d'affaires. C'est là que son coût appara-1ît très compétitifs en compara-1ison de la gestion interne de ces prestations. Ces coûts de gestion sont généralement estimés à environ 3 % du CA au sein de l'entreprise. Il peut se décomposer entre le coût de gestion administrative des comptes clients, le coût moyen des créances irrécouvrables, le coût de l'inflation sur le retard de paiement et le coût du recouvrement des créance. Pour avoir une idée du coût de financement de l'affacturage, vous pouvez le comparer aux taux de financement des banques. En compara-1ison aux coûts réels que l'entreprise doit supporter en absence d'affacturage que représentent par exemple les charges salariales ou mêmes les impayés, l'affacturage est en réalité peu cher.