Matelas
Vous voulez refaire la décoration de votre chambre, et cela passe pour le choix d'un nouveau linge de lit. Comment le choisir ? Cela n'est pas si simple qu'il n'y para-0ît, tant il existe des dimensions et des matières différentes. Connaître son la taille de son lit ne suffit pas toujours à trouver la taille de son drap ou de sa couette. Vous trouverez en effet différentes tailles, de 90x190, 120x190 ou 140x190 pour un matelas ou un drap housse, de 140x200, 200x200 ou 240x220 pour une couette ou une housse de couette, et de 180x290, 240x300 ou 240x300 pour un drap ou un drap plat. Les taies d'oreiller carrés mesurent 65x65, les rectangulaires 50x70. Il existe aussi des taies de traversin, elles mesurent quant à elles 85x185. Pour la matière, vous avez l'embarras du choix … Le coton est la matière la plus utilisée pour le linge de lit. Elle est naturelle, confortable et solide. Le polycoton lui, est un mélange de coton et de polyester. C'est une matière beaucoup moins chère et plus facile à repasser que le coton. Le coton peigné est un coton moyenne gamme. Il est constitué de fils de cotons fins. Il est plus lisse et surtout plus résistant que le fil de coton simple. La percale, moins connu, est un coton d'une très grande qualité. Il est en effet constitué de fils très fins, et le tissu est réalisé avec des fibres longues en coton. Il est préférable de faire le choix du percale pour une housse de couette car son toucher est lisse, soyeux et doux. Après la percale, vous trouverez le satin. Le tissage est encore plus fin, la douceur encore plus grande. C'est un tissage particulier qui donne un tissu brillant d'un côté et mat de l'autre. Par ailleurs, sachez qu'il existe du satin de coton et du satin de polyester. Le satin de polyester brille un peu, glisse beaucoup et est d'ailleurs rarement utilisé pour le linge de lit. Le satin de coton est en revanche d'un très grand confort et ne glisse pas du tout. Vous trouvez enfin la flanelle, qui est un tissu très chaud, le métis, qui est un compromis entre le coton et le lin, c'est un textile souvent apprécié pour garder la qualité du lin avec la facilité de repassage du coton, et le lin. Solide et brillant, le lin donne des tissus frais et souples. Pour bien choisir votre linge de lit, sachez qu'il est très tendance de dépareiller vos parures ! Vous pouvez mélanger les unis comme les imprimés ! N'hésitez pas non plus à superposer plusieurs oreillers à la tête du lit ! … Reste plus qu'à vous souhaiter une bonne nuit …

Votre matelas date déjà de quelques années, vous voudriez le nettoyer voire même le changer. Mais comment faire, comment savoir quand il est bon d'investir dans un matelas neuf ? Pour l'entretien, vous pouvez passer l'aspirateur tous les six mois sur le matelas et le sommier. Vous pouvez aussi le retourner de temps en temps, cela permettra de l'aérer et de mieux répartir les pressions. S'il est tâché, vous pouvez le nettoyer avec un chiffon légèrement imbibé d'eau savonneuse puis le sécher au sèche-cheveux. Pour protéger les matelas des enfants, une alèse est très utile. En moyenne, nous changeons de matelas tous les 13 ans. A priori, c'est trop, la recommandation étant de 10 ans. Mais plutôt que de vous référez au nombre d'années depuis lequel vous avez votre matelas, fiez-vous à ce que vous ressentez. Si vous observez un affaissement du matelas, même léger, que vous avez de plus en plus de mal à trouver la position de sommeil dans laquelle vous vous sentez le mieux, il est temps que vous investissiez dans un nouveau matelas. D'ailleurs, n'hésitez pas à changer aussi le sommier s'il a fait son temps. Pour avoir une idée, appuyez sur une partie du sommier qui est très sollicité, au niveau des épaules par exemple, puis sur une partie qui l'est moins. Si vous constatez une différence de souplesse, c'est qu'il est temps de le changer aussi. Sur un matelas neuf, les points de compression sont mieux répartis. On a donc moins tendance à se retourner, et on limite les risques de micro-réveils qui en découlent. Acheter un nouveau matelas signifie aussi qu'il faut vous débarrasser de l'ancien. Parfois, certains distributeurs acceptent de reprendre l'ancien modèle en livrant votre nouveau matelas. Sinon, vous pouvez appeler le service des encombrants de votre commune. Le matelas ira, dans les deux cas, à la déchetterie. Sachez cependant qu'aucune filière de recyclage n'est en place, les vieux matelas sont donc incinérés ou enfouis. Si vous souhaitez faire un geste écolo, vous pouvez contacter la communauté Emmaüs la plus proche de chez vous. L'association met en place une filière de récupération des matelas, et est d'ailleurs déjà opérationnelle dans quelques régions. Dans ce système de récupération, les toiles « à l'ancienne » sont rachetées par des entreprises qui les retravaillent pour en faire des objets de décoration et les ressorts sont repris par des ferrailleurs. La bourre végétale, elle, va au compost, et les matières nobles comme la laine ou le coton sont réutilisées par Emmaüs, qui a lancé un nouvel isolant destiné à concurrencer les laines de verre ou de roche. La mousse synthétique, quant à elle, est rejetée avec le tout-venant.

Depuis le temps que vous en parlez, que vous vous levez le matin avec un mal de dos, ça y est, vous allez enfin changer votre matelas … Alors pourquoi ne pas opter pour un matelas à mémoire de forme ? Si vous souffrez effectivement de problème de dos, le choix de votre matelas doit être judicieux. Et pour y remédier, en partie en tout cas, la meilleure solution est d'investir dans un matelas à mémoire de forme. Il s'agit là d'un investissement, mais vous retrouverez enfin le plaisir de passer de bonnes nuits. Le matelas à mémoire de forme est issu d'une technologie qui a été développée par la NASA. Elle a ensuite été utilisée dans les établissements médicaux, puis, a été mise à la disposition du grand public. Sa particularité est d'épouser la forme du corps, et de se remettre à sa position initiale une fois que vous n'êtes plus dessus. Pour une mémoire de forme optimale, le matelas doit posséder une densité de mousse d'au moins 80kg / m3 pour une personne qui a un poids entre 50 à 100kg. Le matelas à mémoire de forme est fabriqué avec une matière en viscoélastique thermosensible. Il est commercialisé par plusieurs marques et est généralement garanti entre dix et vingt ans.

Les punaises de lit, qu'on appelle aussi « puces de lit » sont une espèce adaptée aux environnements humains. Hôtel, hôpitaux, maison de retraite, crèche, sont les lieux privilégiés de contamination. Ce sont des insectes visibles à l'oeil nu qui ne volent pas. Elles n'ont pas d'ailes et se déplacent en marchant rapidement, même en pleine lumière. Elles ont un aspect légèrement rayé que leur donnent des poils microscopiques, et ont une couleur brun-rouge et un corps ovale et aplati. Elles ont une forme aplatie caractéristique qui leur permet de se glisser n'importe où, même dans des cavités d'une épaisseur d'une carte de crédit. En revanche, une fois la punaise gorgée de sang, elles s'apparentent à un pépin de pomme. Les nymphes sont translucides et de couleur plus claire. Adultes, elles mesurent 5 à 8 mm de long et ne se déplacent pas et deviennent de plus en plus foncées et opaques. Les punaises de lit se nourrissent essentiellement de sang humain. Elles possèdent un appareil buccal piqueur-suceur, conçu pour piquer et sucer le sang sous le corps. De cette façon, elles percent avec un premier « tube » votre peau pour injecter un peu de salive qui contient un anesthésiant, afin de réduire la douleur de la piqûre. Avec un autre « tube », elles injectent un anticoagulant pour fluidifier votre sang. Ce système lui permet ensuite d'aspirer le sang. Les punaises de lit se cachent dans les fentes des planchers, dans les recoins des habitations et dans les lits. Elle se faufile rapidement pour se dissimuler si vous la dérangez ou si vous allumez la lumière. Une femelle affamée peut piquer le jour, son activité est cependant principalement nocturne. Si vous ne les voyez pas, vous pouvez cependant détecter leur présence sur vos draps par des traces de sang ou des points noirs sur le matelas, le sommier ou les murs. Il s'agit simplement de leurs déjections, qui engendrent parfois une odeur bizarre dans la pièce. Elles ont une espérance de vie d'un an et une femelle peut pondre de 200 à 500 oeufs, en fonction de sa source de nourriture humaine et de la température de sa cachette. Elles peuvent se propager très vite d'une pièce à l'autre ou d'un appartement à un autre. Elles occupent de préférence la chambre à coucher mais peuvent se propager à d'autres pièces de la maison si la nourriture leur manque. Nul n'est à l'abri de ce nuisible. Vous pouvez facilement en ramener chez vous à votre insu, soit parce que vous avez été en contact avec une personne infestée, soit par déplacement de meubles, de bagages, … Les piqûres de la punaise de lit sont indolores, mais laissent des traces rouges sur la peau, semblable à une piqûre de moustique. Les piqûres sont généralement au nombre de trois ou quatre, en ligne droite ou groupées au même endroit, surtout sur les parties exposées des bras, des jambes et du dos. Chez certaines personnes, les piqûres dispara-3issent au bout de quelques heures voire quelques jours, d'autres ne savent même pas qu'ils ont été piqués. En revanche, d'autres auront une réaction allergique immédiate et localisée, accompagnée de boursouflures prurigineuses rouge vif et très douloureuses. Il est conseillé dans ces cas de consulter son médecin traitant pour calmer l'allergie. Les punaises de lit sont petites mais peuvent piquer plus de 90 fois. C'est grâce à la chaleur que vous dégagez que la punaise vous repère.