Bébé pleure : pourquoi ?

Extrait du film documentaire "Petits d'Hommes" diffusé sur France3

Dès sa naissances, bébé pleure. Il pousse ses premiers cris, et vous les recevez avec autant de ferveur que lorsque vous les attendiez. C'est en effet généralement un grand moment d'émotions … Mais depuis que bébé est là, force est de constater que bébé pleure beaucoup. Surtout au début, nourrisson, et à l'âge de 3 mois, 7 ou 9 mois … N'ayant que ce seul moyen pour s'exprimer, les pleurs lui permettent de dire qu'il a faim, qu'il est fatigué, que ses changes sont sales, ou qu'il a mal.

Mais parfois, malgré toute précaution prise, il arrive que bébé pleure a priori sans raison. Avant de dormir, dans son sommeil ou quand vous le posez, parfois pendant la tétée, et il devient alors difficile de le calmer. Vous essayez de distinguer ses différents pleurs, mais quand bébé pleure tout le temps, vous vous sentez démuni et même épuisé. Vous aimeriez identifier ses pleurs facilement, comprendre pourquoi il pleure sans arrêt. Alors que faire contre les pleurs ? Faut-il laisser pleurer bébé ? Lorsque bébé pleure le soir, au coucher ou même en dormant, lorsque plus encore, il refuse de dormir, que faire ? L'homéopathie ayant déjà aidé bébé pour d'autres maux, vous vous demandez s'il existe un remède pour le calmer le soir. Parfois, il pleure en voiture par exemple, et c'est bien une situation dans laquelle vous vous trouvez impuissante, mais surtout, vous ne comprenez pas pourquoi. Plus souvent, après le vaccin, les pleurs sont systématiques, vous le savez, mais vous n'êtes pour autant pas plus armée pour l'apaiser.

Différents pleurs selon les âges

Tout d'abord, selon son âge, bébé ne pleure pas pour les mêmes raisons. Jusqu'à ses 3 mois, il pleure généralement pour signaler qu'il a faim, qu'il a sommeil ou que sa digestion est difficile (et douloureuse). Plus tard, autour des 8 ou 9 mois, c'est le début de la période des angoisses : peur des inconnus, de la séparation avec maman (il peut alors pleurer en arrivant chez la nounou par exemple).

Les différents pleurs de bébé

  • Bébé pleure quand il a faim : Un bébé peut avoir faim très vite après un biberon ou un repas (surtout s'il est allaité, il peut avoir faim toutes les 2 heures !). Ses pleurs seront alors très intenses, jusqu'à s'apparenter à des cris de rage.

  • Bébé pleure quand il a du mal à digérer : Les troubles digestifs sont courants chez les bébés jusqu'à 3 mois. Dans ce cas, ses pleurs s'apaiseront puis reviendrons en fonction de ses contractions digestives.

  • Bébé pleure quand il a sommeil : Un bébé fatigué le fait très bien comprendre. Il va grogner, gémir, tourner la tête et se frotter les yeux.

  • Bébé pleure à cause d'un inconfort : Si votre enfant est trop serré dans ses vêtements ou a la couche pleine, il peut alors se mettre à pleurer pour vous communiquer son inconfort. Les pleurs ne sont pas particulièrement distinguables mais peuvent s'apparenter plutôt à des gémissements.

  • Bébé peut aussi pleurer pour tout pleins d'autres raisons dont les pleurs sont beaucoup moins particuliers : parce qu'il a trop chaud ou trop froid, parce qu'il a besoin d'attention ou de câlins ou de votre chaleur corporelle, ou encore parce qu'il est trop sollicité, par exemple s'il a passé la journée entouré de nombreuses personnes ou d'un fort bruit ambiant.

Les questions à se poser

Les pleurs d'un bébé peuvent résulter de divers faits antérieurs. Voici quelques causes possibles issues du livre “Helping the mother of a fussy baby“ de Dee Kating, spécialiste de l'allaitement.

  • Ai-je une une péridurale ? En cas de péridurale ou d'utilisation de médicaments lors de l'accouchement, bébé peut être râleur jusqu'à plusieurs semaines après la naissance.

  • Est-ce que j'allaite bébé ? Si vous allaitez bébé, il aura plus souvent faim ! Toutes les deux heures environs, et même davantage lors des “poussées de croissance“.

  • Bébé a-t-il des coliques ? Les coliques sont une période durant laquelle bébé pleure quelques heures, quelques jours dans la semaine. Il n'y a pas de remède miracle, mais cette période ne dure généralement pas plus de 3 mois.

  • Se peut-il que je ne produise pas un bon lait/assez de lait ? Il faut savoir que si vous fumez, ne mangez pas équilibré, buvez beaucoup de café ou prenez des médicaments fréquemment, votre sécrétion lactée peut en être affectée et ne pas satisfaire pleinement bébé.

  • Mon enfant a-t-il beaucoup besoin d'affection ? Certains enfants ont particulièrement besoin d'affection et d'attention, d'autres au contraire n'aiment pas être trop stimulés. Essayez de comprendre la position de votre bébé et de vous assurer de la respecter pour ne pas le faire grogner !

Comment apaiser les pleurs de bébé ?

Parfois, les remèdes aux pleurs de votre enfant tombent sous le sens. Quand il a faim, lui donner un biberon, quand il a sommeil, le coucher. Mais quand bébé reste inconsolable, d'autres techniques plus méconnues voir incongrues peuvent être efficaces.

  • Lorsque vous couchez bébé par exemple, assurez vous de le coucher sur le dos (sauf cas exceptionnel pour certains enfants), les pieds contre le fond du berceau ou du lit afin qu'il ne glisse pas durant la nuit sous la couverture et ait trop chaud.

  • Un bébé et surtout un nourrisson a parfois besoin de sentir votre chaleur corporelle et d'etre dans vos bras, il entend ainsi votre coeur qui bat comme lorsqu'il était dans votre ventre et peut être calmé ainsi. N'ayez pas peur qu'il devienne “accro“ aux bras, chez le nourrisson ça n'est pas un problème, il suffira de ne pas lui faire prendre ces mauvaises habitudes en grandissant. Sachez aussi que des sons comme l'aspirateur ou le sèche-cheveux peut-être très apaisant pour bébé !

  • Bercer bébé est également une technique répandue pour le calmer. Bercez donc votre enfant de la façon la plus classique, dans vos bras, à la plus originale (ou plutôt la plus contraignante), en faisant un tour en voiture. Beaucoup de parents disent avoir été obligé de promener bébé en voiture pour l'endormir par exemple !

  • Il y a des jours où bébé ne se sent pas bien, notamment s'il a des problèmes digestifs dus à son alimentation, des petites douleurs ... Dans ces cas là, un doux massage du ventre ou du dos de votre bambin avec une crème lui fera du bien, le soulagera et le détendra. En cas de coliques par exemple, période difficile et douloureuse pour le bébé qui ne dure habituellement pas plus de trois mois, lui masser le ventre doucement lui permettra d'apaiser ses gaz. Un bain chaud peut également efficacement détendre l'enfant !

  • Certains bambins ont besoin de téter, comme durant l'allaitement. Ainsi parfois, lui faire téter votre doigt, un biberon ou sa tétine peut faire cesser ses pleurs et le détendre.

  • Vous pouvez également montrer à bébé un objet ou un tissu très contrasté (noir, blanc, rouge) qui attire particulièrement les nourrissons, ou le placer devant un miroir.

  • Enfin, chanter une berçeuse ou une chanson en général à votre progéniture peut être très efficace, car oui, les enfants adorent entendre votre voix !

Attention, il y a tout de même également des risques médicaux qui ne sont pas à écarter si votre bébé pleure beaucoup et notamment pour la tété. Appelez votre médecin ou pédiatre pour obtenir conseils et avis notamment sur les allergies, l'éventuel excès de lactose dans le lait maternel ... Le médecin est là pour ça et prendra toujours vos inquiétudes au sérieux !

Récapitulatif

Si bébé pleure beaucoup, cela peut être pour de nombreuses raisons plus ou moins évidentes, qui varient non seulement selon son âge mais aussi selon les différents caractères. L'état de santé ou encore l'alimentation de la mère peut par ailleurs dégrader les sécrétions lactées et provoquer un mécontentement chez le nourrisson allaité. Il faut donc se poser les bonnes questions avant de chercher un remède adapté (réponse à un besoin primaire, câlins, massage, divertissement ...) pour apaiser les sanglots de bébé.

Il faut bien se dire aussi qu'il est naturel pour un bébé de pleurer, c'est son moyen premier de communication avec vous, et cela participe à son développement. Parfois, vous ne pourrez pas le calmer, tout simplement parce qu'il ne sait pas ou plus pourquoi il pleure ! Il se calmera alors tout seul. Mais attention, c'est seulement au-delà de 3 à 6 mois que vous pouvez laisser bébé pleurer sans répondre à ses besoins (si toutefois il pleure pour un besoin). En effet, si vous ne répondez pas immédiatement aux besoins primaires exprimés par le nourrisson avant 3 mois, il interprétera cela comme un refus de dialogue, et peut de plus oublier pourquoi il pleure et devenir inapaisable ...

Pour trouver des solutions, vous pouvez vous inspirer du documentaire "Petits d'hommes" diffusé sur France 3. Vous entrerez dans la vie de 5 familles qui ont aussi été confronté aux difficultés d'éducation et d'apprentissage avec bébé. Dans l'extrait ci-dessus, vous serez le témoin de situations similaires, quand bébé pleure, hurle le soir, parce qu'il ne veut pas dormir dans son lit, mais aussi parfois, pour des raisons bien plus complexes. Vous vous retrouverez très probablement dans ces scènes, et voudrez alors en savoir plus. Pour cela, regardez l'intégralité du film, dans lequel vous pourrez puiser force et énergie, pour le plus grand bien de bébé, et pour le vôtre.