Poussée dentaire : l'âge des premières dents

Extrait du film documentaire "Petits d'Hommes" diffusé sur France3

C'est dur dur d'être un bébé… Il salive, mord tout ce qu'il trouve, il a les joues rouges, il mange, dort mal et il est grognon ? Pas de doute : Votre bébé fait ses dents ! La percée de la première dent est un phénomène incontournable, une période souvent vécue comme un grand évènement au sein de la famille. Mais elle n'est pas facile à vivre pour votre nourrisson. Pour l'aider au mieux dans cette épreuve vosquestions.20minutes.fr fait le point : à quel âge arrivent les poussées dentaires, dans quel ordre et comment les soulager ?

Qu'est-ce qu'une poussée dentaire ?

Il s'agit de la période où les premières dents se mettent en place dans la bouche d'un bébé. Les dents se forment dans les os des mâchoires. Elles percent ensuite la gencive. La couronne de la dent sera visible. La racine, elle, reste dans l'os des mâchoires. La première poussée dentaire a lieu le plus souvent entre 4 à 7 mois.

En moyenne, la poussée dentaire dure 8 jours. Mais la durée de la poussée dentaire varie selon chaque enfant. Certains vont souffrir pendant quelques jours avant que leur dent apparaisse, alors que d'autres auront tous les symptômes d'une poussée pendant plusieurs mois.

Il ne faut pas confondre « poussée dentaire » et « éruption dentaire ». La poussée dentaire est une avancée de la dent dans la gencive, qui peut alors provoquer de la fièvre et une hyper-salivation. L'éruption dentaire, quant à elle, se traduit par l'apparition de la dent hors de la gencive.

Comment savoir si bébé fait ses dents ?

Votre bébé a les joues rouges, des érythèmes fessiers ou de la fièvre ? Cela peut être l'apparition des premières dents. Elle peut provoquer une irritation locale : les gencives du nourrisson sont un peu gonflées et il salive beaucoup. Les symptômes peuvent être aussi un sommeil et un appétit perturbés. Faire ses dents n'est pas forcément synonyme de douleur.

Attention tout de même à ne pas tomber dans les idées reçues. La toux, les vomissements ou la diarrhée n'ont rien à voir avec l'apparition des dents. Le premier signe d'apparition n'est pas si facile à voir : les gonflements de gencives. Si vous remarquez que votre petit a ses gencives un peu plus blanches et plus aussi lisses qu'avant, il est en train de faire ses dents.

A quel age et dans quel ordre poussent les dents ?

Les vingt dents de lait se mettent en place entre 6 et 30 mois. La première dent de lait perce en général entre 4 et 7 mois. C'est entre 6 mois et 8 mois que les 4 incisives centrales vont pousser. Suivies par l'apparition entre 9 et 13 mois des incisives latérales. Les incisives servent à couper les aliments vont pousser. Ces dents de lait commenceront à tomber entre 6 et 8 ans. L4 premières molaires, quant à elles vont percer entre 13 et 24 mois. Les 4 canines vont apparaitre entre 16 et 23 mois. Enfin entre 23 et 36 mois ce sont les 4 secondes prémolaires qui arriveront. L'ordre d'apparition des premières dents de votre bébé n'est pas une règle : il est très variable d'un enfant à l'autre.

A 3 ans, votre enfant aura ses 20 dents de lait, présentes parfois dès l'âge de 2 ans. Elles sont tomberont et seront progressivement remplacées par les dents définitives à partir de l'âge de 6 ans. La première dent définitive à sortir en bouche est la première molaire, vers 6 ans. Elle sera suivie des incisives. Puis les deuxièmes molaires définitives se mettront en place vers 12 ans. Quant aux dents de sagesse, elles apparaitront entre 16 et 30 ans. Ainsi à l'âge adulte l'être humain est doté de trente-deux dents. Il est cependant possible que les dents de sagesse ne poussent pas. Mais pas de panique : la dentition est considérée comme complète avec vingt-huit dents.

Quand faut-il s'inquiéter ?

Il se peut que les premières dents de votre bébé arrivent à 3 mois. Certains enfants ont une à deux dents à la naissance. Les dents de votre enfant ne poussent toujours pas ? Pas de panique. Les dates d'apparition des dents de lait varient d'un enfant à l'autre. Chaque bébé se développe à son rythme, pas d'inquiétude ! Les bébés prématurés mettent en général quelques mois de plus que les autres à faire leurs dents. Si les dents de votre bébé apparaissent plus tardivement, cela ne veut pas dire qu'il y a un problème. Toutefois, si votre bébé n'a toujours pas de dents vers un an, consultez à votre médecin.

Comment soulager les poussées dentaires ?

Si vraiment vous voyez que la douleur est trop intense pour votre nourrisson il existe des moyens pour calmer la crise. Pour soulager l'irritation des gencives, donnez à votre bébé une croute de pain, une biscotte, un biscuit de dentition, une tétine ou un hochet afin qu'il fasse des dents. Frottez légèrement les endroits douloureux avec un morceau de glace enveloppé dans un mouchoir fin. Vous pouvez aussi lui offrir un anneau de dentition. Privilégiez des aliments faciles à avaler, comme des purées ou des bouillies allongées à l'eau. Favorisez aussi es aliments froids qui joueront un rôle d'anesthésiant sur la gencive.

Pour la douleur : si votre enfant a plus de trois mois, donnez-lui du paracétamol ou de l'ibuprofène. La dose doit être adaptée à son poids ! Ne donnez pas de paracétamol à votre bébé de moins de trois mois sans en parler à votre médecin ou pédiatre.

Les massages gingivaux sont également recommandés. Vous pouvez en fabriquer un en mélangeant 2 gouttes d'huile essentielle de Girofle, 4 gouttes d'huile essentielle de Laurier noble et 4 gouttes d'huile essentielle de Camomille romaine. Diluez ce mélange dans 10 ml d'huile végétale, de macadamia par exemple. Mais attention les gels analgésiques sont contre-indiqués, car les bébés peuvent les avaler et provoquer l'engourdissement de la gencive.

En homéopathie, vous pouvez donner à votre enfant :

Chamomillavulgaris : 5 granules en 9 CH, trois fois par jour.

Mercurius solubilis : 5 granules 15 CH, trois fois par jour, jusqu'à la ce que le bébé salive moins

Phytolacca decandra : 5 granules 9 CH, trois fois par jour si, bébé ne peut s'empêcher de mordiller les objets qu'il tient entre ses mains

Optez aussi pour Camilia. C'est un médicament homéopathique utilisé pour soulager la douleur et l'irritabilité dues à la poussée dentaire. Vous le trouverez en pharmacie. Pour les bébés qui ont tout ou une partie des symptômes, la poussée dentaire n'est pas évidente (pour leurs parents non plus !). C'est une étape à passer. Rassurez-vous dès que la gencive est percée, un petit point blanc apparaît et Bébé retrouve son sourire.

A quel âge consulter le dentiste ?

Il est recommandé d'emmener votre enfant chez le dentiste entre 18 mois et 3 ans. Au départ pour le familiariser au dentiste (pour qu'il n'en ait pas peur plus tard). Puis à partir de 4 ans, vous pourrez commencer les visites plus régulières. Le spécialiste vérifiera le positionnement des dents, soignera une éventuelle carie et pourra prescrire du fluor, s'il juge que votre enfant a des risques de caries élevé compte tenu de ses antécédents familiaux.

L'hygiène bucco-dentale est primordiale. Dès l'apparition des premières dents, prenez l'habitude de brosser les quenottes de votre enfant matin et soir. Le dentifrice n'est pas nécessaire. Une brosse ou une gaze imbibée d'eau enroulée autour du doigt suffisent. Les dents de lait doivent faire l'objet de soins encore plus que les dents définitives. Elles sont plus sensibles aux caries, en raison de la minceur de leur émail. Dès ses premiers mois de bonnes habitudes alimentaires en ne lui proposant pas trop d'aliments ou de boissons sucrées, qui favorisent les caries ! Vers 18 mois, vous pouvez apprendre à votre enfant à se laver les dents seul, mais toujours sous surveillance. Il faudra alors choisir un dentifrice adapté à l'âge de votre enfant. L'apprentissage du brossage des dents est long, ce n'est qu'environ vers 6 ans que votre bout de chou y arrivera vraiment seul.

Qu'est-ce que le “syndrome du biberon” ?

Il s'agit de caries précoces qui arrivent chez les enfants de 2-3 ans. Ces “caries du biberon” touchent les dents de lait chez les enfants qui s'endorment avec un biberon de produits sucrés. Il peut s'agir de biberon à base de jus de fruits, sirops, sodas ou chocolat.

La carie du biberon est une coloration de la dent, avec la formation de tâches jaunes ou noires. Pour éviter cela, ne donnez pas à votre enfant des biberons sucrés la nuit ou pour la sieste. Apprenez à votre enfant à se brosser les dents régulièrement. Enfin, en cas de dents cariées ou de doutes sur une coloration de la dent (qui devient rosée ou blanchâtre peut être le signe annonciateur d'une carie), il faut consulter un dentiste. Des dents de lait de cariées peuvent entrainer une malformation des dents définitives.

Une bonne dentition pour bien parler !

Il est important de prendre soin des dents de votre bout de chou le plus tôt possible ! Une bonne dentition permettra à votre nourrisson de bien manger, bien parler et avoir un beau sourire. L'occlusion influence directement la fonction des mâchoires.

Les enfants ont tendance à sucer leurs pouces pour les rassurer mais cela peut entrainer des problèmes dentaires. Parmi ces problèmes on peut citer le développement d'une béance en avant, qui donne au palais une forme d'arc. La succion du pouce peut engendrer une inclinaison des incisives.

Si vous voulez éviter à votre enfant d'avoir des dommages causés aux dents ou aux mâchoires, il doit arrêter de sucer son pouce au moment où apparaissent les dents permanentes.

Nous vous conseillons le documentaire "Petits d'hommes" diffusé sur France 3. Vous entrerez dans la vie de 5 familles qui ont aussi été confronté aux difficultés des premiers mois avec bébé. Dans l'extrait ci-dessus, vous serez le témoin de situations similaires, quand bébé pleure parce qu'il a très mal aux dents. Vous vous retrouverez très probablement dans ces scènes, et voudrez alors en savoir plus. Pour cela, regardez l'intégralité du film, dans lequel vous pourrez puiser force et énergie, pour le plus grand bien de bébé, et pour le vôtre.