Compte bancaire
Pour ouvrir un compte bancaire immédiatement, vous avez deux possibilités : - souscrire à un contrat de banque en ligne. Les plus réputés sont : fr, boursorama.com/banque-en-ligne/ et hellobank.fr Ces sites permettent l'ouverture d'un compte par le simple envoi électronique de documents scannés. L'étude de vos pièces est extrêmement rapide. - se présenter dans une agence bancaire qui proposent l'ouverture sans rendez vous. Le crédit Lyonnais (LCL), le crédit agricole et la banque postale offre généralement ce service.Prenez soin de vous munir de plusieurs documents : une pièce d'identité en cours de validité et un justificatif de domicile de moins de trois mois. Il s'agit du minimum légal, car le banquier pourra également réclamer vos trois derniers relevés de comptes bancaires. Bien que cette pratique constitue en soit une violation de votre vie privée, elle permet ainsi se rendre compte de votre situation. Aussi, si vous êtes dans l'urgence, n'hésitez pas à prendre les devants et à présenter ces relevés même si cela vous para-0ît indiscret. Si l'ouverture du compte est rapide, l'obtention de moyens de paiements peut dépendre de votre situation. L'obtention d'une carte de paiement supérieure comme la VISA INFIINITE ou la mastercard PLATINUM par exemple, n'est autorisée que pour les plus hauts revenus. Ou après une période d'observation du compte. Une carte bancaire plus classique et un chéquier sont généralement accordés sans période d'essai. Le banquier cherchera à en savoir plus sur votre vie (profession, parcours de vie et projets) et sur votre patrimoine, vos ressources, vos charges, et sur la composition de votre famille. Plus vous amènerez de justificatifs (avis d'imposition, taxes foncières), plus vous éviterez d'aller-retour et gagnerez de temps. Toutes ces informations font partie du secret bancaire. Sachez enfin que le banquier a le droit, sans avoir le justifier, de refuser l'ouverture de compte.

Depuis le 1er janvier 2005, vous pouvez clôturer votre compte courant gratuitement. Pour ouvrir un nouveau compte, il faut vous adresser dans la banque de votre choix, c'est une démarche également gratuite. Quand votre nouveau compte sera ouvert, vous pourrez déposer de l'argent et obtenir des RIB. A partir de là, vous pourrez procéder au transfert de vos prélèvements et de vos virements bancaires de votre ancien compte vers votre nouveau compte. La démarche suivante consiste à procéder au transfert de vos prélèvements automatiques vers votre nouveau compte. C'est aussi la démarche la plus longue. Elle doit évidemment avoir lieu avant la clôture de votre ancien compte. Pour que les différents organismes tels que EDF ou votre fournisseur d'accès internet puissent procéder à la modification de vos coordonnées bancaires, vous devez les contacter et leur fournir votre nouveau RIB en leur adressant un courrier de changement de domiciliation bancaire. Vous devez procéder de la même façon auprès de votre employeur pour vos virements de salaire, ou auprès des organismes sociaux pour vos éventuels virements comme par exemple les allocations chômage ou la prime pour l'emploi, … Veillez à ce que votre banque vous propose un service d'aide à la mobilité, vous permettant de procéder à l'ensemble de ces formalités de transfert. Elle doit vous le proposer. Attention toutefois, certaines banques font payer des frais pour réaliser cette démarche. Il ne vous reste plus, ensuite, qu'à fermer votre ancien compte. Assurez-vous cependant que plus aucun virement ou prélèvement ne sera fait à partir de votre ancien numéro de compte. Vous devez donc envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre banque pour clôturer votre compte. Tous les services associés à votre compte seront résiliés automatiquement, et vous devrez aussi rendre à votre banque les moyens de paiement dont vous disposez encore.

Vous n'avez aucun préavis à respecter auprès de votre banque ni aucune justification à lui donner si vous souhaitez clôturer votre compte. Cependant, vous êtes dans l'obligation de lui envoyer une lettre de demande de fermeture de compte, en recommandé avec accusé de réception. Assurez-vous avant que toutes vos démarches aient abouti. Pour la lettre, indiquez en haut à gauche du courrier votre nom et votre prénom, votre adresse ainsi que le code postal et la ville. A droite, le nom de la banque, l'adresse, le code postal et la ville. En objet, vous pouvez indiquer : demande de clôture de compte. Pour le contenu, vous pouvez le rédiger comme suit : Madame, Monsieur, Par cette lettre, je vous informe de ma décision de clôturer mon compte ouvert dans votre établissement, sous le numéro (précisez). Je vous demanderai donc de bien vouloir effectuer cette opération et de me verser les sommes qui sont encore sur ce compte (si vous êtes créditeur), ou Ce compte étant débiteur, vous trouverez ci-joint la somme nécessaire pour régulariser ma situation (si vous êtes débiteur). Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée. Vous pouvez ajouter éventuellement les références du dossier et la liste des pièces jointes. Enfin, n'oubliez pas de signer votre lettre de clôture de compte en bas à droite.

Vous envisagez d'ouvrir un compte commun mais vous ne connaissez pas les modalités d'ouverture, ni même ses particularités ? Un compte commun est un compte joint, ouvert au nom de plusieurs personnes, appelés également « co-titulaires ». Chacun d'eux peut effectuer indépendamment des autres toutes les opérations sur le compte. Pour un chèque par exemple, la signature d'un seul co-titulaire est nécessaire. Le compte commun est est une solution très pratique pour les dépenses communes, dans un couple notamment. Dans ce cas, le chéquier est établi au nom de « Monsieur X ou Madame Y ». Il n'y a pas de nombre de co-titulaires exigé pour ouvrir un compte commun. Il peut être ouvert pour 2 ou plusieurs co-titulaires, et aucun lien particulier entre les co-titulaires n'est demandé. Toutefois attention, le crédit comme le débit du compte commun sont sous la responsabilité de tous les co-titulaires. Lorsque vous ouvrez un compte commun, tous les co-titulaires doivent signer une convention de compte joint. Chacun d'entre eux doit fournir une pièce d'identité valable et un justificatif de domicile. Pour parer aux chèques sans provision, vous devez désigner un responsable au moment de l'ouverture du compte joint. Il sera le seul à être sous le coup d'une interdiction bancaire si vous émettez un chèque sans provision. A défaut de cette désignation, tous les co-titulaires peuvent se retrouver interdits bancaires. Si pour une raison ou une autre vous souhaitez vous désolidariser du compte commun, vous pouvez transmettre un courrier de dénonciation à votre banque. Il doit être adressé en recommandé avec accusé de réception. La banque en informera les autres co-titulaires et leur proposera la clôture du compte. Dans l'attente d'une décision, le compte commun devient un compte individuel, toutes les signatures sont alors nécessaires pour effectuer une opération. Une fois les co-titulaires en accord sur la clôture, ils se répartissent le solde restant.