Carte bancaire
Plusieurs types d'établissements émettent des cartes bancaires. Mais alors comment obtenir une carte bancaire ? Il faut savoir que l'obtention d'une carte bancaire n'est pas un droit. Pour en obtenir une, vous devez vous adresser à un émetteur de carte bancaire. Les conditions d'attribution de la carte bancaire sont alors fixées par l'émetteur, qui peut d'ailleurs exiger un montant minimal de revenus. La carte bancaire est évidemment liée à la détention d'un compte bancaire. C'est en fonction de la gestion de ce compte que l'émetteur choisit de vous accorder une carte bancaire. On ne peut vous refuser une carte bancaire pour des motifs d'ordre politique, racial ou culturel. Si vous êtes interdit bancaire, les banques doivent vous proposer une carte à autorisation systématique. Elles ont une obligation de mise à disposition d'un service bancaire de base. Le système bancaire vérifie alors que votre compte dispose de la provision nécessaire avant chaque opération, qui peut être refusée si la provision de votre compte est insuffisante. Les banques, depuis 2008, n'ont plus le monopole pour émettre des cartes bancaires. Les établissements de crédit, les sociétés d'assurance et les enseignes commerciales sont arrivés sur le marché, et assurent également une activité de gestion de compte bancaire. Obtenir une carte bancaire auprès d'une banque reste cependant une démarche classique. Les banques en ligne sont par ailleurs celles qui proposent des tarifs de cotisation attractifs. Pour autant, vous devez tout de même bien étudier le contrat porteur pour connaître le coût réel et les services associés. Les banques ont une politique commerciale tournée vers les services d'assurance et d'assistance et d'aide à la vie quotidienne. Les établissements de crédit quant à eux, vendent le plus souvent une carte de crédit. Ils peuvent également proposer des cartes débit-crédit, qui vous permettent de choisir de puiser dans votre réserve de crédit ou non. Toutefois, attention aux taux d'intérêt qui sont souvent très élevés. Les assureurs peuvent aussi émettre des cartes bancaires, et mettent en avant leurs services de placement financier et d'épargne, de gestion de patrimoine, de compte rémunéré, de banque à distance et d'assurance-vie. Enfin, les enseignes commerciales aussi proposent des cartes bancaires. On dit qu'elles sont co-brandées, c'est-à-dire qu'elles appartiennent à une marque déposée (de l'anglais « brand » qui signifie « marque »). L'obtention d'une carte d'enseigne commerciale s'accompagne d'avantages qui récompensent votre fidélité par des bons de réduction et des chèques-cadeaux utilisables dans leurs réseaux de distribution.

Vous possédiez une carte bancaire, mais vous l'avez perdue, et vous ne savez pas ce qu'il faut faire ? En tant que titulaire de la carte bancaire, vous devez faire opposition auprès de votre banque au plus vite, afin que votre responsabilité ne soit pas engagée. Elle pourrait en effet être mise en cause pour négligence. A ce titre, vous devez donc faire opposition dans les 2 à 3 jours qui suivent la perte de la carte bancaire. Pour faire opposition, vous devez téléphoner au centre des oppositions qui vous a été communiqué par votre banque, ou appeler le numéro interbancaire au 0 892 705 705. Ensuite, vous devez confirmer cette opposition à votre banque par courrier recommandé. Vous devez ensuite déclarer la perte au commissariat de police ou de gendarmerie, et joindre le récépissé de votre déclaration au courrier que vous devez transmettre à votre banque. Si vous avez perdue votre carte bancaire, et une fois vos déclarations de perte faites, il convient de surveiller vos relevés de compte bancaire, en listant les opérations frauduleuses. Cela vous permettra d'en obtenir le remboursement. Sachez enfin que la banque a aussi des devoirs si vous perdez votre carte. Elle doit en effet vous rembourser les sommes débités après la déclaration d'opposition. Parfois, les banques facturent une franchise, que vous pouvez faire prendre en charge par une assurance perte ou vol de carte bancaire, si vous l'avez préalablement souscrite. Pour en savoir plus, consultez service-public.fr/particuliers/F31241.xhtml.

La carte VISA Premier est une carte bancaire haut de gamme, avec laquelle vous pouvez effectuer des retraits et des paiements de niveau important, en France et à l'étranger. L'obtention d'une carte VISA Premier est bien entendu soumise à condition par votre banque puisque c'est elle qui détermine le niveau de revenus et de dépenses minimum pour pouvoir accéder aux services de cette carte. 40 000 euros de revenus annuels peuvent par ailleurs vous être demandés. La carte VISA Premier s'adresse donc à une clientèle privilégiée qui a besoin d'un service bancaire haut de gamme. Elle s'accompagne d'ailleurs de nombreuses formes d'assistance, d'assurance et de privilèges particuliers. Assurance voyage, assurance ski et assistance médicale et juridique à l'étranger, cette carte propose aussi une assurance décès ou invalidité en cas d'accident dans les transports publics. Avec une carte VISA Premier, la protection en cas de perte ou de vol de la carte est importante et plus rapide. Vous pouvez aussi bénéficier d'une assistance téléphonique 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 et de nombreuses réductions avec les partenaires de VISA, comme Gaumont, UGC, Avis, …

Vous avez entendu parler des cartes bancaires prépayées, mais vous ne savez pas de quoi il s'agit exactement ? La carte bancaire prépayée est un moyen de paiement, au même titre qu'une carte bancaire traditionnelle, mais qui ne nécessite pas l'ouverture d'un compte bancaire. Elle permet de régler vos achats grâce à l'argent chargé sur la carte prépayée. La carte bancaire prépayée est en effet aussi appelée « carte rechargeable ». Pour obtenir une carte bancaire prépayée, les sociétés qui commercialisent ces cartes telles que MoneyBookers, Yuna Card ou La Poste, ne font aucune vérification de solvabilité et n'ont aucune condition d'octroi. Il est donc simple et rapide d'obtenir une carte bancaire prépayée. Par ailleurs, elle présente plusieurs avantages. Pour commencer, puisqu'elle n'est pas lié à un compte bancaire, elle n'engendre pas d'éventuels problèmes de vols, de perte, mais surtout, de découvert et d'agios. La gestion de votre argent est sans risque, puisque vous ne pouvez dépenser que l'argent que vous avez chargé. Lorsque vous n'avez plus d'argent dessus, la carte se bloque jusqu'à ce que vous la rechargiez. Par ailleurs, aucun risque de piratage de numéro de carte bancaire et de débits frauduleux. Pour en savoir plus, consultez cartebancaireprepayee.net/une-carte-bancaire-prepayee-sans-compte-bancaire-comment-ca-marche/.

La carte bancaire sans contact est une carte bancaire qui permet de régler des achats de 20€ maximum sans que vous ayez besoin ni de l'insérer ni de composer de code confidentiel. Cette fonction est rendue possible grâce à une technologie de transmission par ondes courtes. Lorsque vous voulez vous servir d'une carte bancaire sans contact, il vous suffit de l'approcher du terminal de paiement à moins de 3 ou 4 centimètres. Une fois qu'elle est se situe dans le bon axe, elle s'active et le montant préalablement enregistré par le commerçant est aussitôt validé. Votre achat est réglé et vous recevez un ticket de caisse. Pour pouvoir utiliser une carte bancaire sans contact, il faut que le commerçant soit équipé du terminal de paiement adapté. Ceux qui le sont affichent à l'extérieur de leur magasin et parfois aussi au niveau du point d'encaissement un logo spécifique avec la mention « Paiement sans contact ». Les cartes sans contact sont également des cartes avec contact. Il s'agit en effet de cartes standards, qui offrent les deux possibilités de paiement. C'est à vous de choisir le mode de paiement au moment venu. Pour en savoir plus, consultez lepaiementsanscontact.com/commercant/questions-reponses/.