Assurance prêt
Pour qu'une banque accepter de vous prêter une somme d'argent pour l'achat de votre appartement ou de votre maison, il est fortement conseillé de souscrire une assurance de prêt. Cette assurance a pour but de couvrir le remboursement du capital restant en cas de décès ou d'invalidité. D'un assureur à l'autre, le taux d'une assurance varie. Les assurances emprunteurs sont la plupart du temps calculées selon un taux d'assurance sur le montant initial du prêt immobilier. Ce taux représente le coût annuel de votre assurance emprunteur. Par conséquent, plus la somme empruntée sera importante plus le prix de votre assurance sera élevé. Le taux d'une assurance prêt immobilier est défini à l'avance par la banque ou l'assurance selon votre âge et votre état de santé. L'assurance de prêt immobilier est vraiment indispensable pour assurer la sécurité financière de vos héritiers, mais peut revenir très chère selon le taux qui a été calculé. Une assurance au taux de 0,5% pour un emprunt revient à 1000€ par an, soit 20 000€ sur 20 ans de remboursement. C'est pour cela qu'il ne faut pas hésiter à négocier le taux de votre assurance prêt ! De plus, sachez que vous êtes en droit de demander une délégation d'assurance, c'est-à-dire que vous n'êtes pas obligés de souscrire votre assurance de prêt immobilier auprès de la banque et de l'organisme de crédit chez qui vous avez emprunté l'argent. Faites donc marcher la concurrence !

Vous devez souscrire une assurance prêt immobilier mais vous vous demandez à quoi elle sert ? Emprunter sur plusieurs années présente plus de risques de ne pas pouvoir rembourser l'argent dans sa totalité. Une assurance de prêt immobilier protège non seulement la banque d'éventuels impayés mais aussi vos héritiers dans le cas où vous n'êtes plus en capacité de rembourser votre emprunt : chômage, accidents ayant des conséquences professionnelles. Elle se prémunie aussi en cas de décès. Vos héritiers deviennent dans ce cas, sans avoir à dépenser quoi que ce soit, propriétaires de votre bien. Généralement, les banques et organismes prêteurs font la distinction entre les risques d'incapacité temporaire totale et ceux dits d'incapacité permanente totale. En cas d'incapacité à rembourser le capital restant dû de votre emprunt, l'assurance se substitue à vous pour couvrir le reste du crédit. C'est une garantie essentielle.

Une assurance emprunteur vous permet de vous protéger dans le cas où vous ne pourriez plus rembourser les échéances de votre prêt. En cas de maladie par exemple ou de maladie, cette assurance se substitue à vous et vos héritiers deviennent alors automatiquement propriétaires de votre bien sans avoir à rembourser quoi que ce soit. Elle rembourse le capital restant dû à l'organisme prêteur. Avant de souscrire une assurance emprunteur, l'assureur évalue le risque de décès ou d'invalidité qui pèse sur vous. Vos déclarations doivent être d'ailleurs la plupart du temps accompagnées d'une attestation de bonne santé ou même d'un questionnaire médical ou d'une visite médicale. Un contrat d'assurance emprunteur couvre donc des événements comme le décès et la perte d'autonomie, totale ou irréversible), l'invalidité permanente totale, l'incapacité temporaire totale de travail et le chômage.

Vous voulez souscrire un prêt immobilier et vous vous demandez si l'assurance prêt immobilier est obligatoire ? En France, un certain nombre d'assurances sont imposées par la loi comme la responsabilité civile pour les assurances voitures ou pour les locataires qui sont responsables vis-à-vis du propriétaire, mais il n'y a aucune obligation légale à souscrire un contrat d'assurance emprunteur. Seulement, sans assurance lors de la réalisation d'un prêt, vous aurez beaucoup de mal à trouver une banque qui acceptera de vous faire un crédit. L'assurance prêt immobilier est une sécurité pour vos héritiers, elle les protège si malheureusement vous décédez avant la fin du remboursement de votre emprunt. Dans ce cas, c'est l'assurance qui prendra en charge le remboursement et vos héritiers deviendront propriétaires de votre bien sans avoir à dépenser quoi que ce soit. Il faut savoir que vous n'êtes cependant pas obligé de prendre l'assurance de votre banque. Il est possible de demander une délégation d'assurance à une autre compagnie.

Votre assurance de prêt immobilier vous coûte cher ? Vous souhaiteriez réduire les frais ? Vous pouvez faire marcher la concurrence pour réduire les frais d'assurance de votre prêt immobilier en faisant valoir la délégation d'assurance lors de la souscription. Vous n'êtes en effet pas obligés de souscrire votre assurance de prêt immobilier auprès de la banque ou de l'organisme de crédit chez qui vous avez emprunté l'argent. Vous pouvez aussi gagner beaucoup d'argent au cours du remboursement en procédant à un remboursement anticipé de l'emprunt ou à un rachat de votre crédit immobilier, s'il vous permet de revoir le calcul des frais d'assurance de prêt. Vous pouvez calculer votre assurance emprunteur à partir de la cotisation sur le capital initial, sur la mensualité ou sur le capital restant dû. Les possibilités de réduire les frais d'assurance sont différentes en fonction du type de contrat souscrit. C'est la cotisation sur capital initial qui permet de faire le plus gros gain dans le cadre d'un remboursement anticipé ou un rachat de crédit. Effectivement, une fois que vous avez remboursé quelques mensualités, le capital restant dû a forcément diminué. Si vous effectuez un remboursement anticipé à ce moment-là, vos nouveaux frais d'assurance de prêt seront recalculés à partir de ce capital restant dû, et donc inévitablement plus bas qu'initialement. Le remboursement anticipé dans le cas d'une cotisation d'assurance sur le capital restant dû ne permet en revanche de baisse la facture d'assurance que si la moitié du prêt est déjà remboursé. Enfin, quand la cotisation est basée sur la mensualité, un remboursement anticipé vous permettra de payer moins d'assurance et l'économie sera plus ou moins intéressante selon de la redéfinition de votre crédit. De manière générale, le remboursement anticipé de votre crédit immobilier constitue dans la plupart des cas le meilleur placement possible pour votre épargne mais un rachat de prêt peut être encore plus avantageux si les taux sont actuellement plus avantageux que lorsque vous avez souscrit votre contrat. L'assurance crédit immobilier devient moins chère puisque votre nouvelle assurance est calculée sur le nouveau montant initial de votre prêt.

Un prêt immobilier vous engage sur plusieurs années. Plus la durée est longue, plus les risques de décès, de perte d'emploi ou d'accident de travail sont élevés. Pour se protéger contre l'incapacité permanente ou temporaire de rembourser, l'assurance de prêt immobilier est obligatoire. Une banque vous la demandera systématiquement. Elle couvre au minimum le décès et la perte totale et irréversible d'autonomie de l'assuré. L'assurance perte d'emploi n'est quant à elle pas obligatoire. Il y aura autant d'assurés que d'emprunteurs. Si un des risques encourut survient, l'assureur prend en charge tout ou partie des mensualités restant dues du prêt immobilier.