Assurance moto
Cela dépend d'abord de la valeur de votre moto, puisqu'en cas de sinistre, le montant de l'indemnisation dépendra de sa valeur initiale sur le marché. Sachez en tout cas que si votre assurance ne comprend pas la garantie vol (souvent lorsqu'il s'agit d'une assurance au tiers), il est préférable de la souscrire en para-0llèle. Soyez vigilant également sur les montants de vos franchises, qui peuvent être élevés en cas d'accident ! Enfin, il est évident de penser à bien prendre en compte votre situation (jeune conducteur, averti ou occasionnel) afin d'adapter le contrat à vos besoins réels.

Vous devez souscrire une assurance moto mais vous avez besoin de conseils pour ne pas vous trompez, faire le bon choix et être couvert correctement ? Avant tout, un petit rappel : il est illégal de rouler sans assurance. Cela vous coûterait très cher ! Ensuite, lorsque vous renseignez les informations nécessaires à l'élaboration d'un contrat pour votre assurance moto, et que vous le signez, ne mentez pas sur les caractéristiques de votre moto. Vous risqueriez beaucoup, entre autre, que l'assurance ne vous couvre pas, ni vous ni les dégâts que vous auriez occasionnés. Par ailleurs, pour le choix de votre assurance moto, déterminez avant la valeur de votre moto. Vous ne vous couvrirez pas de la même façon si votre moto est neuve ou si elle est d'occasion ou de faible valeur, puisque les indemnisations en cas de sinistre ne sont pas les mêmes. Il faudra quoiqu'il arrive et au minimum assurer votre moto au tiers pour garantir une indemnisation des dommages causés à autrui. Par contre si votre moto est neuve, une protection au maximum est conseillée car l'assurance tous risques vous protège contre les dommages causés à vous-même et à autrui, ainsi qu'à la moto, que ce soit en cas d'accident, de vol ou d'incendie. Pensez aussi à assurer votre moto contre le vol. Quand on sait que 100.000 deux-roues sont volés en France chaque année, il peut être censé d'ajouter à l'assurance au tiers une garantie intermédiaire contre le vol. Renseignez-vous aussi sur les garanties optionnelles spécifiques que proposent certaines assurances pour votre équipement. Après un accident, tout racheter (gants, blouson, casque, …) peut revenir cher ! La chose à ne pas oublier est de vérifier le montant des franchises. Car au-delà du montant des cotisations, les franchises à payer en cas de sinistre peuvent réserver de mauvaises surprises ! Enfin, pour ne pas payer trop cher, vous pouvez par exemple souscrire une assurance en ligne, mais surtout, n'hésitez pas non plus à faire valoir votre bonus auto, si celui-ci est en votre faveur. Vous pourrez probablement négocier des conditions plus favorables.

Vous devez choisir une assurance deux roues et vous ne voulez pas faire d'impasse ? Scooter, moto, vous voulez vous assurer au mieux pour couvrir les risques que vous êtes susceptibles de rencontrer ? Alors avant toute chose, le plus important est de définir vos besoins ! Votre deux roues est-il neuf ou d'occasion ? Roulez-vous tous les jours avec ou non ? Une fois que vos besoins sont clairement définis, faites-le tour des assurances, et comparer les différents produits qui s'offrent à vous. Sur internet, il existe des compara-2teurs en ligne qui, après avoir pris en compte vos informations, ballaient un large panel d'assureurs avant de vous proposer le contrat le plus juste. para-2llèlement, pensez à vérifier le contenu des garanties proposées comme la corporelle pour le conducteur, le remboursement de l'équipement ou l'assistance … Il faut bien entendu prendre en compte le montant de la cotisation qui varie en fonction des garanties souhaitées. Si votre deux roues est neuf, une formule complète, c'est-à-dire tous risques, vous proposera des garanties essentielles. La formule au tiers propose quant à elle le minimum légal et tout le reste est en option. Cette formule doit être étudiée attentivement car d'une compagnie à une autre, elle ne vous proposera pas les mêmes garanties.