Assurances diverses
Vous devez souscrire un contrat d'assurance pour votre habitation, votre voiture ou pour votre santé, et vous pensez faire appel à un courtier d'assurances mais vous aimeriez savoir quels avantages vous pourriez en tirer ? Un courtier en assurance est chargé de vous conseiller pour faciliter la recherche d'une compagnie d'assurance. Il vous conseille après avoir fait un bilan de vos besoins, puis vous propose des garanties qui doivent correspondre à votre profil et à votre budget. Il peut aussi participer à l'élaboration du contrat d'assurance. Hormis ces principales missions, il peut aussi assurer le suivi de vos besoins notamment si vous subissez un changement de situation et offrir un service d'accompagnement, lors du versement des indemnités par exemple, si vous ne saisissez pas bien les termes du contrat. Il est essentiel de faire appel à un courtier en assurance si vous n'y connaissez rien en la matière. Le courtier en revanche doit avoir une très bonne connaissance en matière d'assurance et doit se tenir informé des évolutions de ce marché. En faisant appel à un courtier en assurances, vous ne vous tromperez pas dans le choix d'un contrat d'assurance. De plus, vous bénéficierez d'un tarif intéressant. Le courtier en assurance négocie en effet directement auprès des compagnies les tarifs.

Vous avez entendu parler des compara-1teurs d'assurances mais vous hésitez encore, vous vous demandez quels peuvent être les avantages à utiliser un compara-1teur d'assurance ? Il existe aujourd'hui de nombreuses assurances : auto, deux roues, moto, santé, habitation, assurance vie ou décès, assurance crédit et même pour vos animaux ! Entre toutes ces offres, il faut pouvoir faire le tri et choisir sans vous tromper, l'idéal étant de faire en plus des économies … Un compara-1teur d'assurance permet donc, comme son nom l'indique, de faire la compara-1ison entre les différentes compagnies d'assurance et leurs offres. Il simplifie vos recherches pour trouver l'assurance qui convient au mieux à votre profil, en fonction des critères que vous aurez renseignés. Il est simple d'utilisation et rapide, et cerise sur le gâteau, il est gratuit ! Pour ce faire, il suffit d'aller sur internet et de vous connecter à un site compara-1teur, il en existe plusieurs. Vous disposerez d'une liste d'assureurs et de leurs tarifs. Vous pouvez aussi aller plus loin en visitant leur site pour avoir de plus amples informations concernant ces offres. Sachez enfin que chaque compara-1teur prend en compte la tarification mais aussi la qualité et la crédibilité du service proposé par chaque compagnie d'assurance.

L'assistance juridique est une assurance qui permet à l'assuré de faire valoir ses droits lors d'un litige. Elle intervient soit en demande ou en défense. Ces contrats, appelés « contrats d'assurance protection juridique » ou « PJ » couvrent d'abord les conseils de juristes, avocats, huissiers, qui visent à informer l'assuré sur ses droits. L'objectif de ces conseils étant d'aboutir à un règlement à l'amiable. Elle couvre aussi les frais engendrés par un litige ou les démarches administratives. Elle est différente mais complémentaire de la responsabilité civile qui elle couvre les dommages causés à un tiers. La PJ couvre également les frais liés à un procès en justice en cas de plainte, qu'elle soit de votre fait ou non. La souscription d'une assistance juridique coute en moyenne 60 euros par an pour un contrat de base, et selon les garanties souscrites. Plus elles sont grandes et nombreuses, plus le prix est elevé. Deux types de contrats existent : les contrats « tous risques » ou ceux « à risque nommé » qui comprennent les litiges avec un employeur, en santé, avec un médecin ou un hôpital, les litiges avec une administration, la Sécu ou les impôts, ceux avec le voisinage, liés à votre véhicule, à la consommation suite à un achat, en lien avec un assureur, … En revanche, ils n'incluent pas les indemnités ou dommages et intérêts dus par l'assuré à un tiers. C'est là le rôle de la responsabilité civile. Ils n'incluent pas non plus les litiges internationaux, les infractions au code de la route et amendes pénales, la fiscalité et bien entendu les litiges antérieurs à la souscription du contrat. Attention cependant aux délais de carence entre la souscription du contrat et le moment où la garantie protection juridique peut intervenir. Il peut s'étaler entre 0 et 24 mois, voire 3 ans selon les contrats et les garanties proposées.

L'assurance décès est une précaution indispensable si vous souhaitez mettre vos proches à l'abri du besoin dans le cas d'un décès ou de la perte de votre autonomie. C'est un contrat d'assurance destiné aux personnes âgées de moins de 65 ans. Le capital récupéré est dans ce cas versé aux bénéficiaires de l'assurance. C'est à vous de déterminer et de choisir le bénéficiaire lorsque vous souscrivez l'assurance. Une partie du capital peut aussi être débloquée et réservée à couvrir les frais d'obsèques.

Cela peut parfois être un sujet délicat à aborder, mais il est bon de s'interroger sur l'assurance décès. Elle permet principalement d'éviter des contraintes financières et des soucis à ses proches. Lorsque vous souscrivez une assurance décès, vous garantissez aux bénéficiaires de votre assurance un capital qui lui sera versé après votre décès. Les bénéficiaires peuvent être le conjoint, les enfants, les petits-enfants ou un tiers. Deux types de contrats sont possibles : « l'assurance temporaire », qui a donc une durée limitée, et « l'assurance vie entière ». Il est possible de verser des cotisations périodiques ou une prime unique. Le montant des cotisations dépend du capital total que vous avez préalablement défini, de votre âge et de votre état de santé. Vous pouvez choisir de cotiser pour un capital de quelques milliers d'euros, qui permettra de régler les obsèques par exemple, ou un plus gros capital égal ou supérieur à 100 000 euros, pour assurer au bénéficiaire un confort matériel à long terme. En cas de bénéficiaire direct, comme le conjoint, l'assurance décès est exonérée de toute taxe ou de droit de succession. Au versement du capital peuvent s'ajouter d'autres garanties si elles ont été incluses au contrat comme la rente éducation pour aider les enfants à finir leurs études ou pour compenser une perte totale et irréversible d'autonomie, celle couvrant l'incapacité ou l'invalidité, en plus des prestations versées par la Sécurité Sociale. Sachez qu'en revanche l'assurance décès ne couvrent pas les décès suite à un suicide, à un accident lié à l'alcool ou à la pratique d'un sport extrême ou dangereux.

Il n'est pas toujours évident de parler de la mort, alors la prévoir, cela peut para-5ître impensable. Mais quand à la douleur de perdre un proche s'ajoute la nécessité de tout organiser et de financer, cela peu s'avérer très compliqué si rien n'est prévu. Un contrat d'obsèques vous permet, de votre vivant, de prévoir et de financer vos propres funérailles dans un cadre légal, qui protège le souscripteur et ses proches. Les contrats obsèques ont été mis au point par des assureurs, des banquiers et des entreprises afin de répondre aux besoins d'une personne sur 10 qui ne laissent aucune instruction concernant leurs obsèques. Entre l'annonce du décès et les funérailles à organiser, la famille ne dispose que de quelques jours pour tout décider. En souscrivant un contrat obsèques, c'est vous qui organisez vos propres funérailles. Votre famille ne se retrouve pas avec cette lourde charge. Au-delà de la volonté de vouloir alléger ses proches en leur épargnant l'organisation et le coût de vos funérailles, le contrat obsèques vous permet aussi de veiller au respect de vos volontés et de vos choix. C'est en général vers 50 ou 60 ans que surviennent les questions liées aux obsèques, mais attention, l'âge limite de souscription d'un contrat obsèques est fixé à 80 ans dans la plupart des cas. Par ailleurs, de votre âge mais aussi du montant estimé des funérailles et du capital que vous souhaitez assuré dépendra le coût de votre contrat. Sachez que le tarif moyen d'une inhumation est de 3000 à 4000 € et que celui d'une crémation est de 2500€. Attention aux contrats que peuvent vous proposer votre assurance ou votre banque, il s'agit bien souvent de contrats de capitalisation, c'est-à-dire d'assurance vie. Ils mettront le capital que vous aurez défini à la disposition de vos proches mais n'ont pas vocation à veiller au respect de vos dernières volontés. Il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies ou organismes funéraires.

Il faut savoir que l'assurance d'un quad est obligatoire au minimum au tiers. Les compagnies proposent des couvertures tous risques bien entendu, plus complètes et donc plus chères. Il ne faut pas hésiter à faire le tour des offres, vous pouvez demander aussi à votre assureur auto, qui vous connaît déjà, et comparer les devis. Sachez en revanche que si votre quad n'est pas homologué ou fait plus de vingt chevaux, vous ne pouvez pas l'assurer car il ne peut pas rouler sur route ouverte. Il n'est dans ce cas destiné qu'à un usage en terrain privé. Le contrat au tiers couvre donc les dommages de votre véhicule et ceux que vous pouvez causer aux autres : occupants des autres véhicules, piétons mais aussi passager, s'il porte un casque homologué et que votre quad est homologué deux places. S'il s'agit d'un enfant, la législation exige que ses pieds touchent les repose-pieds. Si ce n'est pas le cas, il doit être installé dans un siège spécifique, de préférence homologué. Ce contrat s'accompagne généralement d'une garantie défense-recours qui permet de vous défendre en cas de sinistre causé par un autre véhicule. Il faut savoir que c'est votre propre compagnie qui paye vos dégâts s'ils sont estimés en dessous d'une certaine somme (de l'ordre de 1500 euros). C'est de cette façon que certains assurés voient leur assurance résiliée, car ils comptent trop de sinistres. Afin d'être en règle, il faut, une fois le contrat signé, coller la vignette verte à l'avant de votre quad et ne surtout pas oublier de signer la carte verte que vous devrez d'ailleurs présenter à tout contrôle de police avec la carte grise. Pensez aussi à assurer votre quad contre le vol s'il est neuf ou récent. Cette couverture vol est assortie d'une franchise qui peut aller jusqu'à 20% du prix de l'engin. Les équipements comme le casque par exemple peuvent être également assurés. La garantie assistance peut être utile, mais renseignez-vous sur la distance de prise en charge par rapport à votre domicile en cas de panne. Dernier conseil : pensez à renégocier votre contrat tous les ans car ils ne sont plus reconductibles tacitement.